Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections présidentielles 2017

Pourquoi les élus à la culture demandent une reconfiguration de la Rue de Valois

Publié le 03/04/2017 • Par Hélène Girard • dans : France

380 MCC cr Basili CCO
Basili CCO
En clôture de son congrès réuni à Saint-Etienne les 30 et 31 mars 2017, la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC) a élaboré 5 chantiers assortis de propositions qui vont être envoyées aux candidats à l’élection présidentielle.

Les élus à la culture ne se retrouvent plus dans la structuration de leur ministère : eux qui plaident pour des politiques locales transversales, dans lesquels le prisme culturel éclaire les décisions en matière d’urbanisme, d’action sociale, d’éducation, de jeunesse, ou de santé, et qui revendiquent des politiques construites à partir des territoires, se sentent très à l’étroit dans le périmètre ministériel.
En effet, les associations, l’éducation populaire, et les initiatives de terrain en sont absentes.

Saint-Etienne, 31 mars 2017 : le CA de la FNCC sur la scène de l'auditorium de la Cité du Design pour s'adresser aux candidats à l'élection présidentielle ©hg

Saint-Etienne, 31 mars 2017 : le CA de la FNCC sur la scène de l’auditorium de la Cité du Design pour s’adresser aux candidats à l’élection présidentielle

Mettre fin aux silos

« Pour avoir une politique culturelle partagée entre l’Etat et les collectivités qui soit vraiment assumée, le ministère de la Culture doit se mettre en symbiose avec les réalités du terrain, plaide Florian Salazar-Martin, président de la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC).

Or, depuis son origine, le ministère de la Culture fonctionne par strates thématiques (musées, monuments, disciplines artistiques du spectacle vivant, arts plastiques, architecture etc.). D’où ce hiatus que les professionnels et les élus appellent la production de politiques « en silo », dont certains estiment qu’il risque fort de conduire le ministère à « s’épuiser à petit feu ».

Education populaire

En outre, une partie des opérateurs sur lesquels reposent les politiques culturelles de proximité reste en dehors du périmètre ministériel de la Rue de Valois : les associations culturelles et d’éducation populaire, qui relèvent, notamment pour ce qui est de leur financement, du ministère de la Jeunesse et des Sports. Elus et professionnels s’accordent sur la nécessité d’intégrer ces structures dans le champ du ministère de la Culture.

Conformité avec la loi NOTRe

En vue de l’élection présidentielle, puis des législatives, la FNCC a affuté ses arguments pour convaincre le futur exécutif et les nouveaux parlementaires élus en juin.

Outre la nécessaire prise en compte des réalités du terrain, les élus à la culture pointent l’urgence d’une mise en conformité avec différents textes de référence.

A commencer par la réforme territoriale, et notamment la loi NOTRe  (1), qui évoque la co-construction des politiques culturelles par l’Etat et les collectivités. Et ce, dans le cadre des droits culturels.

Pour la FNCC, l’action du ministère de la Culture doit donc se mettre en cohérence avec la diversité des pratiques culturelles sur les territoires, avec ce que les habitants vivent au quotidien en matière de patrimoine, de création, de spectacle, d’acquisition des savoirs, de relation aux paysages, de voyages, de dialogue interculturel…

«Ce qui veut dire que la Rue de Valois doit avoir une vision de la culture axée sur les personnes, leurs pratiques culturelles, et leur capacité à être acteur sur les territoires, insiste Florian Salazar-Martin.  Avec la coproduction Etat-collectivités, qui a désormais une valeur légale, « l’Etat ne pourra pas nous dire : ‘ce n’est pas moi’ ».

Sent Pançard et ses "palhassos" au Carnaval Biarnés de Pau en  2016 ©Unuaiga CC BY SA 40 via Wikimedia

Sent Pançard et ses « palhassos » au Carnaval Biarnés de Pau en 2016 – Crédit : Unuaiga CC BY SA 40 via Wikimedia

Engagements internationaux

A la dimension législative franco-française s’ajoute le respect de la parole internationale. Car la France est, notamment, signataire de la Déclaration universelle de l’Unesco sur la diversité culturelle (2001) (2), qui évoque « outre les arts et les lettres, les modes de vie, les façons de vivre ensemble, les systèmes de valeur, les traditions et les croyances. » Un texte où le mot « culture » a donc une acception beaucoup plus englobante que les questions traitées Rue de Valois.

 

5 chantiers et une série propositions phares pour l’Elysée

Dans les jours suivants son congrès des 30 et 31 mars, la FNCC va envoyer aux candidats à l’élection présidentielle un document présentant 5 chantiers à ouvrir  :

  1. «Responsabilité culturelle partagée»
  2. «Démocratisation culturelle»
  3. «Interculturalité et diversité culturelle»
  4. «Dialogue ouvert et nouveaux réseaux (élus-professionnels, acteurs publics-acteurs privés etc.)»
  5. «Promotion culturelle des espaces publics.»

Si les intitulés des chantiers peuvent sembler un peu vagues, les actions envisagées constituent pour certaines des propositions choc. Il en va ainsi de la redéfinition du périmètre de la Rue de Valois (lire ci-dessus), mais aussi d’un certain nombre de demandes :

  • le rééquilibrage de la répartition des crédits de l’Etat entre équipements nationaux – majoritairement parisiens – et politiques de proximité en région. Actuellement établis à 2/3 pour les premiers, 1/3 pour les secondes, la FNCC voudrait un ratio à 50-50. Consciente qu’une telle évolution n’est pas envisageable du jour au lendemain, la FNCC demande « l’amorçage d’un processus » (chantier 1).
  • l’affectation de 1% de tout investissement public vers une dimension culturelle du projet. Et la FNCC de prendre l’exemple des projets de rénovation urbaine de places, qui n’abordent quasiment jamais la question sous l’angle du patrimoine et du vécu : histoire de la place, rôle social pour les habitants, mise en partage de connaissances et d’événements etc. (chantier 2)
  • l’instauration d’un droit à l’expérimentation, accompagnée par l’Etat, sans nécessairement déboucher sur une généralisation nationale (chantier 2)
  • la mise à disposition des espaces ou bâtiments promis à de futurs travaux (squats temporaires ou éphémères). Objectifs : élargir les espaces disponibles pour les rencontres et le partage d’expériences et émotions culturelles.

Cet article fait partie du Dossier

Présidentielle 2017 : les enjeux-clés pour les collectivités territoriales

Sommaire du dossier

  1. Le Pen versus Macron : des visions parcellaires des politiques culturelles
  2. La fonction publique pilotée par les Comptes publics – Le casting du premier gouvernement Macron
  3. Collectivités : les sept travaux d’Emmanuel Macron
  4. Le sacre d’Emmanuel Macron
  5. Présidentielle 2017 : les enjeux-clés pour les collectivités territoriales
  6. L’avenir de la fonction publique territoriale après l’élection présidentielle
  7. Réforme territoriale : le clash Macron-Le Pen
  8. Hervé Le Bras : « La nouveauté de cette élection, ce sont les clivages politiques à l’intérieur des régions »
  9. Présidentielle : faut-il supprimer le Sénat ?
  10. Ce qu’attendent les acteurs locaux des candidats à la présidentielle
  11. Présidentielle : faut-il réduire la part du nucléaire et accélérer la transition énergétique ?
  12. Présidentielle, législatives : quel coût pour les communes ?
  13. Le réseau Rn2a demande aux candidats de s’engager pour des archives « citoyennes »
  14. La lutte contre la fracture territoriale, le passage obligé des candidats ?
  15. Présidentielle : faut-il instaurer un revenu universel ?
  16. Présidentielle : le logement social doit-il être réservé aux plus pauvres ?
  17. Présidentielle : doit-on abroger la réforme territoriale ?
  18. Présidentielle : faut-il faire jouer la «Clause Molière» ?
  19. Les bibliothécaires demandent un équipement accessible en 15 min
  20. Les banlieues : grandes oubliées de la présidentielle ?
  21. Les propositions institutionnelles de Jean-Luc Mélenchon : en route pour une VIè République
  22. Présidentielle : faut-il nationaliser l’accès au numérique ?
  23. Primaire à gauche : ce que l’on sait des programmes des candidats
  24. Transition énergétique : ce que prévoient les candidats sur le volet financier
  25. Vieillissement : les candidats ne proposent rien de vraiment jeune
  26. Primaire de la droite et du centre : les fonctionnaires aux enchères ?
  27. Présidentielle : doit-on aller vers une laïcité de combat ?
  28. Logement : les programmes des candidats ne « cassent pas des briques »
  29. Présidentielle : faut-il supprimer des postes de fonctionnaires ?
  30. Nicolas Dupont-Aignan : « La France est en train de crever »
  31. Déserts médicaux : ce que proposent les candidats à la présidentielle
  32. « Les fonctionnaires en faveur de François Fillon parient qu’il ne tiendra pas ses promesses »
  33. Le comparatif des programmes des candidats à la primaire de droite
  34. Présidentielle : ce que propose Benoît Hamon pour rénover la démocratie
  35. Emmanuel Macron prescrit une cure de rigueur aux collectivités territoriales
  36. Revenu universel, réforme du RSA… Que proposent les candidats en matière de minima sociaux ?
  37. Comment relancer les investissements : les candidats répondent à la FNTP
  38. Le credo jacobin de Marine Le Pen
  39. Les candidats pas assez ambitieux pour la lutte contre la pauvreté selon les associations
  40. Alain Juppé, le Girondin
  41. François Fillon : les paradoxes d’un notable jacobin
  42. Jean-François Copé : « Fusionnons les départements et les régions »
  43. Présidentielles : l’environnement, ça commence à se défaire ?
  44. François Fillon : « Il faut réduire les effectifs dans la fonction publique »
  45. Alain Juppé : « Le statut de la fonction publique a ses raisons d’être »
  46. Nicolas Sarkozy : « Les fonctionnaires devront travailler davantage »
  47. Nathalie Kosciusko-Morizet : « Le statut du fonctionnaire n’a plus lieu d’être dans de nombreux domaines »
  48. Jean-Frédéric Poisson : « Mettons fin à la logique du déracinement en renforcant les départements »
  49. Bruno Le Maire : « Le statut de la fonction publique ne doit plus être la règle, mais l’exception »
  50. Jean-Luc Bennahmias : « l’accueil des migrants permettrait de repeupler les villages français »
  51. Pourquoi les élus à la culture demandent une reconfiguration de la Rue de Valois
  52. François de Rugy : « la décentralisation est le rendez-vous manqué de François Hollande »

Notes

Note 01 loi du 8 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République Retour au texte

Note 02 La France a également signé la Convention sur la protection et la promotion de la diversité  culturelle de l'Unesco (2005). Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pourquoi les élus à la culture demandent une reconfiguration de la Rue de Valois

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X