Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Election présidentielle 2017

Vieillissement : les candidats ne proposent rien de vraiment jeune

Publié le 30/03/2017 • Par Isabelle Raynaud • dans : A la une, Dossiers d'actualité, France

Senior, vieillesse
Fotolia
Alors qu'en 2050, un Français sur trois aura plus de 60 ans, les politiques de vieillissement sont de plus en plus importantes. La Gazette fait le point sur les propositions des candidats à la présidentielle.

En 2050, les personnes âgées de 60 ans et plus représenteront un tiers de la population. Dix ans plus tard, les plus de 85 ans seront 5 millions, contre 1,4 million aujourd’hui. Ce choc démographique doit être anticipé, notamment pour prévoir les politique de lutte contre la dépendance à mettre en place. Le quinquennat qui s’achève y a répondu par la loi d’Adaptation de la société au vieillissement (ASV).

Pour financer les nouveaux dispositifs, le gouvernement a mis en place la Casa, une ressource dynamique. Pour le moment… Un jour « arrivera le point de bascule où elle sera insuffisante, expliquait la secrétaire d’Etat en charge des Personnes âgées, Pascale Boistard. Notre responsabilité politique va être de relever le défi démographique, de penser le vieillissement en termes de solidarité financière… Cela fait partie des sujets nobles à discuter avant les prochaines échéances électorales. »

Les questions de vieillissement et de dépendance apparaissent ainsi dans de nombreux programmes. La Gazette fait le point.

Revalorisation de minimum vieillesse

De nombreux candidats proposent d’augmenter le montant de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA, ex-minimum vieillesse), aujourd’hui de 800€ par mois. Emmanuel Macron veut l’augmenter de 100€ mensuel. Marine Le Pen veut également augmenter l’aide, sans préciser de montant.

Enfin, Nathalie Arthaud et Philippe Poutou s’insurgent contre les allocations inférieures au seuil de pauvreté, soit 1 008€ mensuel. Le candidat du NPA (Nouveau parti anticapitaliste) prévoit ainsi qu’aucun revenu ne soit situé en dessous de 1 700 euros net.

Revalorisation de l’APA

L’ Allocation personnalisé pour l’autonomie (APA), créée en 2001, vient en aide aux personnes âgées dépendantes. Elle est versée aussi bien pour les personnes qui restent à domicile que pour celles qui vivent en établissement.

A domicile, le montant de l’APA varie en fonction des revenus de la personnes âgées et de son degré de dépendance (Gir). La loi ASV a déjà revalorisé en 2016 les montants. Jean-Luc Mélenchon veut néanmoins continuer à faire progresser l’aide de 50% sur le quinquennat, financé par l’impôt.

Benoît Hamon prévoit, lui, d’augmenter l’APA à domicile de 30% sur le quinquennat et envisage donc d’abonder le financement de l’APA à domicile d’un milliard d’euros pour y parvenir. La loi ASV n’avait pourtant vu qu’une augmentation du financement de 350 millions. Il est aussi le seul candidat à prévoir une réforme de l’APA en établissement par la création d’une allocation unique -fusionnant des APL (Aide personnalisé au logement), la réduction d’impôt dont bénéficient les résidents en Ehpad et l’APA en établissement- pour aider à baisser le reste à charge des familles. Cette aide serait dégressive en fonction des revenus des résidents. Le coût serait d’un milliard sur le quinquennat.

Lutte contre la dépendance

Dans la lignée de la loi ASV, la plupart des candidats souhaitent permettre le maintien à domicile le plus longtemps possible.

A l’extrême-gauche, Nathalie Arthaud veut faire des services à la personne « un service public, au même titre que la santé, les transports ou l’éducation ». « La collectivité devrait aussi prendre en charge toutes les aides externes qui sont indispensables aux être humains pour continuer de vivre dignement : que ces aides soient matérielles (fauteuils, appareils, installations ergonomiques…) ou humaines », ajoute-t-elle dans son programme.

Philippe Poutou prévoit lui de créer « une nouvelle branche de la Sécurité sociale [qui] devra couvrir la perte d’autonomie liée au handicap ou à l’âge, en assurant le financement d’un service public de la perte d’autonomie (en institution ou au domicile) ».

François Fillon et Emmanuel Macron prévoient un plan de professionnalisation des métiers de l’aide à domicile. Comme Benoît Hamon, ils envisagent également de travailler sur le logement adapté : le candidat d’En Marche! veut répertorier les habitations adaptées ; celui de la droite et du centre lancera un plan d’adaptation des logements « en rehaussant les plafonds de prise en charge des travaux par l’Anah (Agence national de l’habitat) ». Le candidat socialiste prévoit l’adaptation de 150.000 logements sur le quinquennat (contre 100.000 entre 2012 et 2017). Ce dernier évoque par ailleurs un « Plan domotique » doté de 140 millions qui seraient versés aux départements pour développer l’aide technique.

Jean-Luc Mélenchon est le seul candidat à ne pas mettre en avant le maintien à domicile. Dans son programme, il envisage la création de 50 000 places en Ehpad (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) sur le quinquennat dans le cadre d’un « réseau public de maisons de retraite avec des tarifs harmonisés et accessibles ».

L’aide aux aidants

L’existence des aidants a été reconnue par la loi ASV. Trois candidats ont donc pris cette thématique en compte dans leur programme. Benoît Hamon ne veut plus que les proches se retrouvent seuls, sans solution ou interlocuteur. Il prévoit donc la création d’un numéro vert pour savoir à qui s’adresser, avec un service basé sur les Maisons départementales pour les personnes handicapées (MDPH).

François Fillon compte doubler le plafond annuel du droit au répit, créé par la loi ASV, en le portant à 1 000€ et valider le congé de proche aidant pour les droits à retraite. Emmanuel Macron veut intégrer dans le droit à la formation un « chèque bilan santé/social », proposé au début des situations de dépendance d’un proche, élargir le don de RTT et créer de nouveaux accueils temporaires pour soulager ponctuellement les aidants.

Et les autres candidats ?

Les « petits candidats » semblent ne pas s’être beaucoup penchés sur le sujet du grand âge. Les sites de Jean Lasalle et François Asselineau sont dépourvus de toute référence à la question. Nicolas Dupont-Aignan indique simplement vouloir « faire de la dépendance et du soutien aux aidants une grande cause nationale », sans plus de précision. Jacques Cheminade annonce qu’il « mèner[a] un combat sans relâche pour une mobilisation nationale autour du vieillissement et une revalorisation du rôle des personnes âgées » mais le plan de bataille reste un mystère.

Cet article fait partie du Dossier

Présidentielle 2017 : les enjeux-clés pour les collectivités territoriales

Sommaire du dossier

  1. Le Pen versus Macron : des visions parcellaires des politiques culturelles
  2. La fonction publique pilotée par les Comptes publics – Le casting du premier gouvernement Macron
  3. Collectivités : les sept travaux d’Emmanuel Macron
  4. Le sacre d’Emmanuel Macron
  5. Présidentielle 2017 : les enjeux-clés pour les collectivités territoriales
  6. L’avenir de la fonction publique territoriale après l’élection présidentielle
  7. Réforme territoriale : le clash Macron-Le Pen
  8. Hervé Le Bras : « La nouveauté de cette élection, ce sont les clivages politiques à l’intérieur des régions »
  9. Présidentielle : faut-il supprimer le Sénat ?
  10. Ce qu’attendent les acteurs locaux des candidats à la présidentielle
  11. Présidentielle : faut-il réduire la part du nucléaire et accélérer la transition énergétique ?
  12. Présidentielle, législatives : quel coût pour les communes ?
  13. Le réseau Rn2a demande aux candidats de s’engager pour des archives « citoyennes »
  14. La lutte contre la fracture territoriale, le passage obligé des candidats ?
  15. Présidentielle : faut-il instaurer un revenu universel ?
  16. Présidentielle : le logement social doit-il être réservé aux plus pauvres ?
  17. Présidentielle : doit-on abroger la réforme territoriale ?
  18. Présidentielle : faut-il faire jouer la «Clause Molière» ?
  19. Les bibliothécaires demandent un équipement accessible en 15 min
  20. Les banlieues : grandes oubliées de la présidentielle ?
  21. Les propositions institutionnelles de Jean-Luc Mélenchon : en route pour une VIè République
  22. Présidentielle : faut-il nationaliser l’accès au numérique ?
  23. Primaire à gauche : ce que l’on sait des programmes des candidats
  24. Transition énergétique : ce que prévoient les candidats sur le volet financier
  25. Vieillissement : les candidats ne proposent rien de vraiment jeune
  26. Primaire de la droite et du centre : les fonctionnaires aux enchères ?
  27. Présidentielle : doit-on aller vers une laïcité de combat ?
  28. Logement : les programmes des candidats ne « cassent pas des briques »
  29. Présidentielle : faut-il supprimer des postes de fonctionnaires ?
  30. Nicolas Dupont-Aignan : « La France est en train de crever »
  31. Déserts médicaux : ce que proposent les candidats à la présidentielle
  32. « Les fonctionnaires en faveur de François Fillon parient qu’il ne tiendra pas ses promesses »
  33. Le comparatif des programmes des candidats à la primaire de droite
  34. Présidentielle : ce que propose Benoît Hamon pour rénover la démocratie
  35. Emmanuel Macron prescrit une cure de rigueur aux collectivités territoriales
  36. Revenu universel, réforme du RSA… Que proposent les candidats en matière de minima sociaux ?
  37. Comment relancer les investissements : les candidats répondent à la FNTP
  38. Le credo jacobin de Marine Le Pen
  39. Les candidats pas assez ambitieux pour la lutte contre la pauvreté selon les associations
  40. Alain Juppé, le Girondin
  41. François Fillon : les paradoxes d’un notable jacobin
  42. Jean-François Copé : « Fusionnons les départements et les régions »
  43. Présidentielles : l’environnement, ça commence à se défaire ?
  44. François Fillon : « Il faut réduire les effectifs dans la fonction publique »
  45. Alain Juppé : « Le statut de la fonction publique a ses raisons d’être »
  46. Nicolas Sarkozy : « Les fonctionnaires devront travailler davantage »
  47. Nathalie Kosciusko-Morizet : « Le statut du fonctionnaire n’a plus lieu d’être dans de nombreux domaines »
  48. Jean-Frédéric Poisson : « Mettons fin à la logique du déracinement en renforcant les départements »
  49. Bruno Le Maire : « Le statut de la fonction publique ne doit plus être la règle, mais l’exception »
  50. Jean-Luc Bennahmias : « l’accueil des migrants permettrait de repeupler les villages français »
  51. Pourquoi les élus à la culture demandent une reconfiguration de la Rue de Valois
  52. François de Rugy : « la décentralisation est le rendez-vous manqué de François Hollande »
2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Vieillissement : les candidats ne proposent rien de vraiment jeune

Votre e-mail ne sera pas publié

SL

31/03/2017 02h34

Bonjour,

Vous avez oublié de parlé du Revenu Universel d’Existence Benoit Hamon dans votre article.
750 € par mois,cela peut changer beaucoup de choses pour les petites retraites !

SL

Marie-Pierre Bourgeois

31/03/2017 04h34

Bonjour,

Nous avons consacré de nombreux articles au revenu universel.

Par exemple : http://www.lagazettedescommunes.com/483728/le-revenu-universel-une-proposition-au-coeur-de-la-campagne-presidentielle/

Ou encore : http://www.lagazettedescommunes.com/483722/revenu-universel-les-experience-a-letranger-se-multiplient/

Bien à vous

La rédaction

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X