Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[EDITO] Fonction publique

Fonctionnaires : des idées simples aux idées reçues

Publié le 31/03/2017 • Par Romain Mazon • dans : France

Dossier fonctionnaires et agents publics de l'administration. Salaire des titulaires, contractuels et vacataires
Olivier Le Moal - Fotolia
Alors que la France continue d’être égratignée pour sa prétendue "suradministration", en particulier en cette période de campagne électorale, des études viennent démontrer la difficulté à comparer la fonction publique française à celle de ses voisins, pourtant souvent pris comme modèles.

Les campagnes électorales sont malheureusement propices aux slogans et aux idées simples. Et pour faire simple, rien de plus efficace que d’asséner des chiffres, dont l’effet d’autorité est maximal, ou d’invoquer un modèle à l’étranger (de préférence en Europe). Ah ! le modèle allemand ! Ah ! le modèle suédois ! Certains candidats sont adeptes du « c’est mieux ailleurs », particulièrement quand il s’agit de la fonction publique, de son statut ou de ses effectifs. Dans tous les cas, il s’agit de remettre en cause de prétendus privilèges français. Mais sont-ils si parfaits, ces modèles adoptés par nos voisins ? A lire notre enquête « Nos voisins européens ont-ils trouvé le bon modèle » , rien n’est moins sûr, rien n’est si simple.

De la difficulté des comparaisons

Au sujet des effectifs tout d’abord : non, la France n’est pas suradministrée par rapport aux voisins. Elle est au-dessus de la moyenne européenne, mais très en dessous de la Suède, par exemple, louée par ailleurs pour son système basé sur l’emploi (le contrat), et non sur la carrière (le statut). L’Allemagne, elle, ne compte ni les enseignants, ni les hospitaliers dans ses effectifs publics.

A propos de l’Allemagne toujours, les récents « Cahiers de l’Observatoire social territorial » de la Mutuelle nationale territoriale rappellent la mixité du système en place : alors qu’elle a opté pour le contrat pour les fonctionnaires locaux, elle leur accorde la garantie de l’emploi et une carrière après quelques années de service.

Des vertus de la nuance

Michel Senimon, observateur avisé des pratiques européennes, tire un enseignement dont feraient bien de s’inspirer les candidats, à propos des réformes opérées par certains de nos voisins : « Les traits de plume législatifs […] se sont révélés totalement contre-productifs. »

Des vertus de la nuance, il est aussi question dans une récente étude de l’Insee (1), qui compare les retraites du secteur public et celles du privé après la réforme de 2003. Contre les idées simples, elle tient compte des complexités propres à chaque système. Contrairement aux idées reçues, elle ne relève aucun « privilège » pour les retraites du secteur public. Un modèle à suivre.

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fonctionnaires : des idées simples aux idées reçues

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X