Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Non classé
  • En Ile-de-France, la politique du livre et de la lecture passe par les lycéens

Lecture publique

En Ile-de-France, la politique du livre et de la lecture passe par les lycéens

Publié le 28/03/2017 • Par Emilie Denètre • dans : Régions

380 PILES DE LIVRES CCO -  UNE
CC0
Résidence d’écrivains, soutien à l’édition indépendante, à la librairie… la région-capitale déploie une panoplie de dispositifs pour le secteur du livre et de l’édition pour faire lire les jeunes.

Pour mener la politique du livre et de lecture publique en Ile-de-France, « nous avons trois mots-clés : itinérance, inclusion et création », a expliqué la présidente de la commission Culture de la région, Hamida Rezeg, à l’occasion du salon du Livre de Paris (24-27 mars 2017, Porte de Versailles). Une politique de lecture publique essentiellement axée sur le public lycéen, et un choix assumé par Hamida Rezeg : « nous avons la compétence sur les lycées, donc c’est logique que la région travaille en priorité avec ce public. Par ailleurs, je pense que c’est aussi à cet âge-là que certaines choses se jouent. Le livre est un outil extrêmement puissant… qui peut ‘sauver’ ».

Un auteur dans un lycée professionnel

Valérie Rouxel, directrice de la médiathèque départementale de Seine-et-Marne, décrit le soutien de la région IDF comme un outil précieux au quotidien : « C’est un partenariat qui dure depuis longtemps…Avec la Région, nous osons faire des expérimentations ».

Et d’exposer le travail mené avec un lycée professionnel de Provins (Seine-et-Marne) et cette rencontre organisée entre des jeunes – futurs conducteurs d’engins – et un auteur de littérature : « Nous nous sommes demandés – enseignants, auteur, professionnels – comment cette rencontre pouvait exister. Alors, nous ne l’avons pas formatée au préalable, et nous avons pris le temps d’une visite du lycée et d’un déjeuner avec l’auteur, donc de solliciter les jeunes au sein de leur lycée. ».

Médiation littéraire

L’inclusion, elle, consiste à installer des résidences d’écrivains dans les médiathèques, mais aussi dans les collèges et les lycées. « Un dispositif mal connu des auteurs, reconnaît Carole Zalberg, auteure et secrétaire générale de la Société des Gens de Lettres. C’est bien dommage car les auteurs ont besoin de compléter leur activité par des résidences, car cela créée une littérature vivante ».

L’auteur Yves Tartar a sauté le pas et s’est ainsi installé au collège Rosa Bonheur du Châtelet-en-Brie (Seine-et-Marne) en 2015, créant une pièce avec les élèves et un cabinet de curiosités littéraires, où ils pouvaient rentrer et sortir avec des textes de leur choix. « Il faut pouvoir assurer à l’auteur un équilibre, avec 70 % de son temps qui sera toujours consacré à écrire, et environ 30% en action culturelle, complète Valérie Rouxel, qui accueille aussi un écrivain dans sa médiathèque. Ce n’est pas quelque chose de ‘formaté’, cela se construit dans le lieu d’accueil ».

Ces résidences d’écrivains en milieu scolaire, encore confidentielles, font donc partie des chantiers de la région.

©Bibliothèque Louise Michèle Paris CC BY 2.0

©Bibliothèque Louise Michèle Paris CC BY 2.0

Quinzaine de la librairie

Et parmi les autres outils permettant de briser la glace entre le monde scolaire et celui du livre, on retrouve également les animations et les concours littéraires, qui même sur un temps ponctuel, permettent des rencontres « déclic » entre ces deux univers,  à l’image de la « Quinzaine de la librairie» et des prix Goncourt ou Renaudot lycéens.

Attachée de presse et graphiste

Le soutien au monde de l’édition indépendante fait également partie des axes de travail de la région. Un effort souligné par Sylvie Vasselot, la directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis, qui observe que la petite édition jeunesse de qualité peine souvent à trouver sa place dans les librairies.

Effort également apprécié par Frédéric Martin, patron de la maison d’édition Le Tripode. Grâce à la Région, ce dernier a ainsi pu bénéficier de l’appui d’une attachée de presse et d’une graphiste parisienne, pour l’aider à produire le roman graphique Charlotte Salomon.

« Trompe l’œil »

Si Hamida Rezeg assure que la promesse de Valérie Pécresse d’une hausse de 20% du budget dédié à la culture sur la mandature sera bien tenue – avec d’ores et déjà une hausse de 4% pour le budget 2017 – certains élus régionaux et représentants syndicaux ont néanmoins fait part de leurs doutes dans la presse ces derniers mois.

Ils dénoncent ainsi un « budget en trompe l’œil » qui augmente globalement à l’investissement tout en opérant des coupes claires dans la partie fonctionnement…

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

En Ile-de-France, la politique du livre et de la lecture passe par les lycéens

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X