Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Intercommunalité

Organiser le transfert des pouvoirs de police spéciale aux EPCI à fiscalité propre

Publié le 03/04/2017 • Par Brigitte Menguy • dans : Fiches méthode

Fotolia_73099109_XS
Fotolia fotomek
Le législateur a renforcé les pouvoirs de police spéciale transférés de manière automatique aux présidents d'EPCI à fiscalité propre et ceux susceptibles de l'être, mais ils restent limités. En effet, les maires peuvent, chacun pour le territoire de leur commune, s'opposer aux transferts aux présidents d'EPCI à fiscalité propre des pouvoirs de police spéciale concernés. De plus, lorsqu'au moins un maire s'est opposé au transfert d'un pouvoir de police spéciale, le président de l'EPCI peut renoncer à ce transfert pour l'ensemble du périmètre communautaire.

Mounia Idrissi et Laure Deswarte

Avocates - Cabinet Goutal, Alibert et associés

Garder à l’esprit la distinction entre police générale et police spéciale

L’article L.5211-9-2 du code général des collectivités territoriales (CGCT) organise, en conséquence des transferts de compétences aux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre – communautés de communes, d’agglomération, urbaines et métropoles -, un transfert automatique à leurs présidents de certains pouvoirs de police spéciale, limitativement visés par cette disposition. Il ouvre parallèlement aux maires la possibilité de décider volontairement du transfert de certains pouvoirs de police spéciale aux exécutifs de ces structures intercommunales.

Mais il faut le souligner, ces transferts de prérogatives sont le plus souvent sans incidence sur les pouvoirs de ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Références

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Organiser le transfert des pouvoirs de police spéciale aux EPCI à fiscalité propre

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X