Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Editorial] Démocratie locale

Le syndicat des sortants

Publié le 24/03/2017 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Carte de France bleu blanc rouge
Fotolia
En ce printemps 2017, il règne comme un parfum de fin de IVe République. D’Alain Juppé à François Hollande, en passant par Manuel Valls et Nicolas Sarkozy, les principaux hiérarques du PS et des Républicains sont passés à la trappe. Et, à en croire les sondages, ce n’est qu’un début.

En ce printemps 2017, il règne comme un parfum de fin de IVRépublique. D’Alain Juppé à François Hollande, en passant par Manuel Valls et Nicolas Sarkozy, les principaux hiérarques du PS et des Républicains sont passés à la trappe. Et, à en croire les sondages, ce n’est qu’un début. Les deux candidats des partis de gouvernement pourraient être mis hors-jeu dès le premier tour de la présidentielle. Aux législatives, c’est tout un personnel politique qui pourrait ne pas passer le printemps. D’où le vent de panique qui, comme en 1958, s’empare des appareils partisans.

Le missile anti-Emmanuel Macron de l’AMF

Une nervosité qui affecte jusqu’aux associations d’élus dirigées par le Parti socialiste et Les Républicains. Sommet jusqu’ici de modération et d’esprit de consensus, l’AMF sort de son habituelle réserve en période électorale pour dire tout le mal que lui inspire l’une des mesures phares d’Emmanuel Macron. L’exonération massive de la taxe d’habitation est, dit-elle, une mesure « démagogique » et « non financée », « attentatoire aux libertés locales ». Pour ses leaders, François Baroin (LR) et André Laignel (PS), « c’est le fondement même de la démocratie locale qui est en jeu ». Rien de moins !

La charge contre Marine Le Pen de l’ADCF

En mode mineur, l’Assemblée des communautés de France (ADCF) entre aussi en campagne. Dans son adresse aux candidats à la magistrature suprême, elle vilipende le « déclinisme » et « la détestation de soi ». Des allusions transparentes à Marine Le Pen. Pour ceux qui n’auraient pas saisi, l’association dirigée par Charles-Eric Lemaignen (LR) et Loïc Cauret (PS) réclame, dans une note remise à la presse, « une parole publique responsable » visant à « ne pas dégrader le site France ».

Autant de prises de position qui donnent le sentiment que le pluralisme s’arrête aux portes du PS et des Républicains. Ce n’est pourtant pas en accréditant la thèse de « l’UMPS » que la « démocratie locale », pour reprendre le mot de l’AMF, retrouvera ses lettres de noblesse. Bien au contraire, c’est par la confrontation de lignes politiques distinctes que pourra être endiguée l’abstention de masse qui frappe jusqu’au scrutin municipal.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le syndicat des sortants

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X