Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[Dossier] Fiscalité locale

Fiscalité locale : un système à bout de souffle

Publié le 20/03/2017 • Par Cédric Néau Pierre Cheminade • dans : A la Une finances, Actualité Club finances, France

Retro toy car
Milos Tasic Fotolia
Les retouches et récentes réformes de la fiscalité locale ne suffisent plus à masquer l'opacité, l'imprévisibilité, la faible performance et surtout l'iniquité d'un système dont les bases sont obsolètes depuis bientôt quarante ans. Revue de détail de ses grosses défaillances et de ses petites surprises.

Cet article fait partie du dossier

Fiscalité locale : comment relancer la machine ?

IMPREVISIBLE : Boucler un budget relève du jeu de hasard

Comment boucler un budget quand on n’a aucune visibilité sur l’évolution de certains impôts ? Même les plus grands spécialistes s’y cassent les dents. L’expert en finances locales Michel Klopfer avait ainsi prédit que deux tiers des départements subiraient un double déficit d’ici cette année. Même si 40 % d’entre eux traversent une période délicate, on est loin de cette apocalypse financière. En plus de leurs efforts de gestion et du sacrifice de leurs investissements, les départements ont pu compter sur un soudain dynamisme de leurs droits de mutation à titre onéreux (DMTO) de 9,4 % en 2014, et même de 16,4 % en 2015, porté par une hausse des taux jusqu’au plafond autorisé, et par un ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fiscalité locale : un système à bout de souffle

Votre e-mail ne sera pas publié

C'est vrai

21/03/2017 02h16

Il est vrai que les impôts locaux sont loin d’être à la hauteur des enjeux des territoires.
Mais est-il acceptable que le montant de la taxe foncière représente dans certains cas environ 30 % des recettes du bien loué?
Pour ma part, la réponse est NON !

Il faut donc prévoir une limitation du montant en fonction des revenus; tout en plafonnant les taux.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X