Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Forêts

Communes forestières : la loi NOTRe en embuscade

Publié le 16/03/2017 • Par Sylvie Luneau • dans : France

foret-fnsea-une
FNSEA
Un an après la signature du contrat d’objectif et de performance (COP) de l’Office national des forêts (ONF), l’établissement a présenté le 14 mars le bilan de cette première année de mise en œuvre. Ce contrat avait fait l’objet d’âpres négociations avec la fédération nationale des communes forestières (FNCOFOR). Qu’en est-il aujourd’hui des engagements pris entre ces deux structures ?

La signature du contrat d’objectif et de performance (COP) de l’ONF, signé en mars 2016, était loin de faire l’unanimité des 6 000 communes forestières. Près d’un tiers avaient voté contre. Finalement, elles se sont engagées sur deux points principaux : mobiliser plus de bois et faciliter la gestion de leur patrimoine par regroupement communal.

Un chiffre d’affaires qui permet d’atteindre les objectifs de l’ONF

Sur le premier point, le volume de bois à mobiliser prévu par le COP est de 15 millions de m3 par an en 2020, contre 14 Mm3 en 2015, dont 8,5 Mm3 en forêt des collectivités. « Pour mobiliser ces volumes de bois, il faut mobiliser des financements et pour cela nous avons besoin de l’aide des régions. Le plan national forêt bois doit se décliner au niveau régional ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Communes forestières : la loi NOTRe en embuscade

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X