Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Le « 1 % métropole » de la discorde

Publié le 15/03/2017 • Par Cédric Néau • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Décryptages finances, France

Fotolia_91103710_XS2
Fotolia Alex_Po
La proposition de l'Association des petites villes de France (APVF) de flécher 1 % des recettes fiscales des métropoles vers les petites villes de leur région fait bondir France urbaine : "Une idée absurde techniquement bien que fondée politiquement." L'association des métropoles et de grandes villes saisit l'occasion pour proposer à l'APVF de travailler ensemble à une amélioration des outils de péréquation existants.

Entre le marteau des métropoles et l’enclume des campagnes, on croirait qu’il y a le vide. Du coup, les candidats à l’élection présidentielle ne semblent pas s’en préoccuper. Mais dans cet espace vivent 40 % des Français, notamment dans des petites villes qui ont particulièrement souffert de la baisse des dotations.

On peut comprendre pourquoi : un tissu économique à faible fiscalité économique, une population sur laquelle le levier fiscal est vite bloqué et des centre-villes en difficulté. Malgré ces écueils, elles ont montré une certaines résilience en faisant de gros efforts de gestion qu’elles ne se sentent plus capables de poursuivre.

Par peur de décrocher, ces collectivités ont voulu marquer le coup, mardi 14 mars, en interpellant, via leur association (APVF) les candidats à la présidentielle par un manifeste de 17 points.

1 % des recettes fiscales

Les petites villes tiennent particulièrement à se « souder » à la croissance des métropoles dont elles demandent 1 % de leurs recettes fiscales « pour financer certains projets structurants et assurer le lien entre les petites villes et les métropoles », explique Olivier Dussopt, député-maire (PS) d’Annonay (Ardèche, 16 300 hab.) et président de l’APVF.

A lire aussi

  • Les petites villes attendent un coup de pouce financier des métropoles

Cette ponction ne serait pas « exubérante » et ne « mettrait pas en péril la santé financière des métropoles », jurent les représentant de l’association. « Cette mesure permettrait de flécher ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le « 1 % métropole » de la discorde

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X