Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

DEMOCRATIE PARTICIPATIVE

Donner la parole aux citoyens : oui mais pas n’importe comment

Publié le 15/03/2017 • Par Géraldine Langlois • dans : France

PHOTO - 10194095.BR.jpg
CNDP-debat public
La démocratie participative modifie la façon dont les citoyens participent à la décision publique, mais aussi le rapport qu'entretiennent avec eux les élus et les agents territoriaux. Un colloque organisé par l'Université de Lille I, lundi 13 mars 2017, a permis à des « experts », élus, agents de collectivités et consultants, de passer en revue les atouts et les écueils de ce mode gouvernance en croissance.

La démocratie participative « à la papa », comme l’a baptisée Romain Slitine, administrateur du collectif Démocratie ouverte, au colloque qui s’est tenu à l’université de Lille 1 lundi, avec ses consultations « naphtaline » en mairie, ses conseils institutionnalisés de longue date et des suites incertaines, c’est du passé.

Désormais, place à « l’intelligence collective », a insisté Lex Paulson, professeur à Sciences Po Paris et consultant au cabinet D21 spécialisé en gouvernance. « Pour la crédibilité d’une démocratie » et légitimer les décisions prises, il faut selon lui donner à tous les citoyens à la fois la parole et le sentiment de participer aux décisions.

Les collectivités s’y engagent peu à peu. A la Métropole européenne de Lille (MEL) ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Donner la parole aux citoyens : oui mais pas n’importe comment

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X