Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

A La Londe-les-Maures, les médias sociaux aident pompiers et collectivités à gérer l’urgence

Publié le 28/03/2017 • Par Rouja Lazarova • dans : Innovations et Territoires, Régions, Retour sur expérience prévention-sécurité

pompiers
Flickr CC by Andrij Bulba
Grâce au développement des médias sociaux et à l’usage omniprésent des smartphones, les citoyens sont devenus des sources d’informations lors des situations de crise. Les données collectées revêtent un caractère opérationnel aux yeux des acteurs de la sécurité civile. Les médias sociaux permettent, en cas d’urgence, de prévenir la population. Réaliser une veille sur les canaux et analyser les informations y circulant permettent de cerner la gravité d’un événement et d'organiser la réponse des secours.

(La Londe-les-Maures, 8200 hab., Var) La Londe-les-Maures, 19 janvier 2014 : une inondation meurtrière submerge la commune. Une jeune fille, dont le père est coincé, lance un appel désespéré sur Twitter. Toute une synergie citoyenne virtuelle s’organise alors instantanément autour d’elle. Son message est retweeté 43 fois, notamment sur le compte de la ville. Celle-ci conseille à la jeune fille de monter sur le toit et prévient les autorités préfectorales et le service départemental d’incendie et de secours (Sdis), qui déclenche une opération par hélicoptère. « C’est la première fois qu’une interaction directe entre une personne en détresse et une institution a eu lieu », commente le lieutenant-colonel Christophe Pasquini du Sdis du Var qui, avec celui du Gard, fait figure de pionnier dans ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A La Londe-les-Maures, les médias sociaux aident pompiers et collectivités à gérer l’urgence

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X