Espaces verts

Villes les plus vertes de France : Angers, Nantes et Strasbourg primées

| Mis à jour le 16/03/2017
Par • Club : Club Techni.Cités

Observatoire des villes vertes

L'observatoire des villes vertes vient de rendre public son classement des villes les plus vertes de France. Angers, Nantes et Strasbourg figurent en tête du palmarès.

L’Observatoire des villes vertes vient de dévoiler son classement 2017 des villes les plus vertes de France. Cette année, les villes moyennes ont la côte, puisque Angers, Nantes et Strasbourg composent le trio de tête du palmarès.

Pour réaliser son podium, l’Observatoire a interrogé les 50 plus grandes villes de France (cf. encadré). « Patrimoine vert, protection de la biodiversité, actions de sensibilisation au végétal, méthodes d’entretien respectueuses de l’environnement… autant de critères évalués dans la conception de cette enquête », a expliqué Jean-Pierre Gueneau, Président d’Hortis.

Angers et Nantes en tête

Les villes d’Angers et Nantes occupent les deux premières places du classement : « Connue pour son histoire horticole, la ville d’Angers est l’une des villes de France les mieux pourvues en espaces verts », explique l’Observatoire. La capitale angevine totalise près de 100 m² d’espaces verts par habitant – contre 48 m² pour la moyenne nationale. Au total, les espaces verts publics (hors forêts) représentent plus de 14 % de la surface de la ville. A noter que la mairie d’Angers a décidé d’allouer près de 3,5 % de son budget communal au développement du vert en ville.

Quant à Nantes, elle totalise 37 m² d’espaces verts par habitant. En 2016, la ville a investi plus de 17 millions d’euros dans la création de nouveaux espaces verts, près de 4 fois plus que les autres villes. C’est la ville de France qui mise le plus sur ses espaces verts : 69 € par habitant y sont consacrés tous les ans (contre 67 euros en moyenne à Angers).

Méthodologie qualitative

L’enquête s’appuie sur le traitement extensif de plus de 1500 données, collectées selon 2 sources principales : données publiques et questionnaires déclaratifs remplis par les services « Espaces Verts » des villes concernées.

Pour déterminer le classement, 5 grands critères de notation ont été établis :
1. l’importance du patrimoine vert accessible au public ;
2. les efforts d’investissement de la commune en faveur du développement du végétal ;
3. la préservation de la biodiversité ;
4. la promotion des parcs, jardins et espaces naturels en vue de dynamiser la vie locale ou d’attirer des touristes ;
5. la politique d’entretien des espaces verts et de gestion des déchets verts

Ces différents critères ont été évalués à l’aune de 25 indicateurs, allant de la surface d’espaces verts à la part du budget communal dédiée aux aménagements paysagers, en passant par l’existence d’un plan « biodiversité » à l’échelle de la ville ou encore l’incitation au compost auprès des particuliers. La population et la superficie de chaque ville ont été prises en compte, de manière à corriger les effets d’échelle. Le score obtenu s’entend sur une base 100.

Strasbourg, l’ambitieuse

Vient ensuite en troisième place du classement la ville de Strasbourg, qui comptabilise près de 116 m² d’espaces verts par habitant (dont plus de 4 hectares classés). Une surface qui fait que les Strasbourgeois sont 2,5 fois mieux lotis que la moyenne des Français.

Mais c’est surtout la politique volontariste de la ville qui a été primée : la ville vient de lancer le plan « Strasbourg, grandeur nature » qui a pour objectif de favoriser le développement des espaces verts en ville. Sans compter que le zéro phyto a été généralisé en 2008, soit neuf ans avant la réglementation.

Tours, Lyon et Rennes : des atouts à valoriser

Enfin, d’autres villes ont été récompensées pour leur politique dans le domaine de la promotion des espaces verts : c’est le cas par exemple de Tours, primée pour l’étendue de son patrimoine vert accessible au public, ou encore de Lyon, saluée pour sa politique en faveur de la préservation de la biodiversité.

Rennes est quant à elle récompensée pour son effort en matière des techniques d’entretien des espaces verts et de traitement des déchets.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les pistes d’Elisabeth Borne pour réduire les fractures territoriales

    Si les Assises de la mobilité ont été l’occasion de phosphorer autour d’une multitude de sujets déjà bien identifiés, elles ont aussi mis en lumière des fractures territoriales jusqu’alors largement sous-traitées. La ministre des transports y consacre ...

  • Le transfert des compétences eau et assainissement reporté jusqu’en 2026

    Lors de la Conférence nationale des territoires du 14 décembre, Edouard Philippe a reporté l'échéance du transfert des compétences eau et assainissement aux intercommunalités, prévu par la loi Notre, à 2026. ...

  • Les solutions végétales façonnent la ville résiliente

    La végétalisation des villes offre des atouts multiples pour répondre aux attentes sociétales des habitants et améliorer leur cadre de vie dans un contexte de densification urbaine. Une évolution nécessaire pour limiter le grignotage des milieux agricoles et des ...

  • L’actu juridique de la semaine

    Notre sélection de jurisprudences et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiées par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 8 et le 14 décembre 2017. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X