En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

 

Réagir

Vie privée

Big Brother dans les boites mails de la Région Rhône-Alpes

Publié le • Par • dans : Actu juridique, Régions, Toute l'actu RH • Club : Club RH

0

Commentaire

Réagir

© Flickr cc by Maxime Bonzi

Le syndicat Sud du conseil régional Auvergne Rhône-Alpes a découvert fin janvier que sa messagerie était espionnée. Ce système, mis en place fin 2015 durant l’ancienne mandature, aurait visé l’ensemble des boites mails du conseil Régional Rhône-Alpes. L’actuel président de la Région Auvergne Rhône a diligenté un audit et saisit la justice. La PJ de Lyon est chargée de l’enquête mais pendant ce temps, cette affaire sème le trouble au sein de la collectivité déjà déstabilisée par la réorganisation des services liée à la fusion.

C’est une banale manipulation pour vérifier les droits d’accès sur la messagerie du syndicat SUD qui a permis de découvrir que les boites mails du syndicat étaient espionnées. En tirant le fil, les services de l’actuelle Région Auvergne Rhône-Alpes se sont rendus compte que cet espionnage n’était pas un cas isolé. L’ensemble des messageries électroniques de l’ex région Rhône-Alpes auraient été mises sous contrôle aux fins de repérer les présumés échanges d’informations avec un journaliste local.

« Oui, il y eu une affaire massive d’espionnage des boîtes mails à la région Rhône-Alpes, pilotée par le directeur de la direction des systèmes informatiques, vraisemblablement sur instruction. Des membres du cabinet, des vice-présidents, tous les élus, majorité comme opposition, de la direction générale, des directeurs, des groupes, et des syndicats étaient surveillés », assure Laurent Wauquiez, président (LR) de la Région Auvergne Rhône-Alpes qui a saisi la justice et demandé un audit afin de savoir avec précision qui était surveillé, par qui et depuis quand.

La PJ Lyonnaise, chargée de l’enquête a déjà auditionné plusieurs personnes au sein de la collectivité.

Les agents s’interrogent

Cette affaire déstabilise nombre d’agents inquiets des conséquences que peut avoir un tel système, s’il s’avère que leurs correspondances ont été lues, y compris les mails « privés ». « Les mentions ‘personnel’ ou ‘privé’ ne protègent pas totalement l’expéditeur et le destinataire des mails. La fréquence des échanges ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X