Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

Menace terroriste : les sapeurs-pompiers revoient leur mode d’action

Publié le 13/03/2017 • Par Isabelle Verbaere • dans : A la Une prévention-sécurité, France, Innovations et Territoires, Retour sur expérience prévention-sécurité

sapeurspompiers
JP
Les principes d’organisation du secours à personne doivent être adaptés aux spécificités de la prise en charge de victimes d’armes de guerre, en milieu hostile. Aucun service d’incendie et de secours n’est à l’abri du risque terroriste. Les sept zones de défense en métropole permettent d’organiser les renforts extra-départementaux. La collaboration avec les forces de sécurité doit être renforcée à l’occasion d’exercices de simulation. Les effectifs doivent être formés au « damage control ».

L’exercice remonte au 17 janvier 2017, les gendarmes du GIGN et les policiers du Raid investissent le cinéma Gaumont de Labège. Ils participent à une simulation d’attentat avec un grand nombre de victimes, dans un lieu bondé. A leurs côtés, le Samu et le Sdis de la Haute-Garonne. Les exercices se sont multipliés depuis qu’une instruction interministérielle du 13 avril 2016 a remanié la gestion de crise et la prise en charge des victimes à la suite d’un attentat.

Meilleure coordination

« La coordination doit s’améliorer par des entraînements communs, souligne Bruno Cesca, de la direction des sapeurs-pompiers, à la DGSCGC. La définition commune de l’organisation, le zonage, le rôle de chacun sont un enjeu majeur pour une action en toute sécurité. » Treize exercices ont été organisés dans les Bouches-du-Rhône en 2016. « Leur objectif est de faire vivre l’ordre départemental opérationnel menace attentat, validé par le préfet fin 2015, qui fixe l’organisation opérationnelle du Sdis face à ce nouveau risque, analyse le commandant Frédéric Vaucouleur, adjoint au groupement opérations du Sdis. Ces simulations permettent de tester les procédures et d’amender si besoin les modes ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Menace terroriste : les sapeurs-pompiers revoient leur mode d’action

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X