Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Opinion] Participation citoyenne

Les processus innovants de participation citoyenne doivent préparer à demain

Publié le 07/03/2017 • Par Auteur associé • dans : France, Opinions

citoyen-participation-connectes
Julien Eichinger - Fotolia
Nous observons aujourd’hui un fourmillement d’initiatives citoyennes qui s’inscrivent dans des cadres pluriels, en relation ou non avec la puissance publique, avec des formes collaboratives ou plus traditionnelles. Mais surtout, nous voyons apparaître de nouveaux outils numériques permettant de faciliter les représentations dans l’espace et le temps des personnes en quête de coconstruction de leurs lieux de vie.
Axel Othelet

Axel Othelet

sociologue, directeur de Citoyens et territoires - Grand Est

Jean-François Caron, maire (EELV) de Loos-en-Gohelle (6 500 hab., Nord), territoire en transition, l’affirme souvent : « Le nouveau modèle est en marche, mais l’ancien monde n’est pas mort. Il bouge encore ! »

Nous observons aujourd’hui un fourmillement d’initiatives citoyennes qui s’inscrivent dans des cadres pluriels, en relation ou non avec la puissance publique, avec des formes collaboratives ou plus traditionnelles. Mais surtout, nous voyons apparaître de nouveaux outils numériques permettant de faciliter les représentations dans l’espace et le temps des personnes en quête de coconstruction de leurs lieux de vie. Outils contribuant grandement à l’évaluation prospective des usages. Mais, ce type de dispositifs particulièrement séduisants, comme les « fab living » ou les « civic tech », pose un certain nombre de questions.

Une forme de cohérence sociale

Tout d’abord, en termes de sphère géographique d’utilisation. Même si, évidemment, plusieurs expériences dans le monde rural commencent à se développer, force est de constater que, globalement, ces outils s’adressent aux habitants du milieu urbain. Plus précisément encore, leur compréhension demande une capacité de symbolisation forte qui tendrait à gentrifier, du moins au plan d’une sorte d’homogénéité culturelle.

En attendant de posséder des statistiques précisant l’idéal type de l’individu agissant dans les collectifs d’habitat ou chez les personnes participant à la définition des politiques publiques, la sociologie, plutôt qualitative à ce stade, ne montre pas autre chose qu’une forme de cohérence sociale.

Changement de paradigme

Certes, l’évolution de la ville et la façon de l’habiter sont en étroite relation avec les transformations sociales et sociétales. Toutefois, les expériences de coconstruction de l’espace public produisent des aménagements, non des changements.

Expliquons-nous. Alors que la crise majeure au niveau économique, écologique, social et politique impliquerait que les projets de transition permettent de changer de paradigme, nous observons que les méthodes particulièrement innovantes engendrent des réponses… traditionnelles. Pourquoi ne pas se saisir également de ces outils à fabrique virtuelle pour oser l’utopie de la construction de demain ?

Cependant, au final, pour des questions de réglementation ou de pensée dominante, ce sont les mêmes réponses qui émergent. C’est, d’un côté, imaginer un écoquartier avec des bassins d’eau. Or la réglementation impose que les bassins ne dépassent pas 5 centimètres d’eau. Donc, pas de bassin ! C’est, d’un autre côté, permettre le développement de parkings à vélo souterrains, mais avec un accès dont l’entrée est réservée uniquement aux voitures. Cherchez l’erreur !

Créons des « fab-vi-ter »

C’est, encore, penser l’aménagement extérieur et intérieur des gares en obtenant, in fine, que ces dernières se transforment en nouveaux centres commerciaux, alors qu’elles pourraient être l’archétype du lien et de la rencontre au sein des collectivités. Ah, pensée économique dominante, quand tu nous tiens !

En somme, saisissons-nous de la mise en œuvre de ces nouveaux outils pour changer de modèle et préparer réellement le monde de demain, en utilisant ces « fab living » sur l’ensemble du territoire français. Des « fab-vi-ter » (fabriques pour la vie sur les territoires) doivent être imaginés afin d’affilier l’ensemble des citoyens aux démarches de production collective. Et ce, pour ne pas creuser un peu plus les fractures territoriales pointées par le géographe Christophe Guilluy.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les processus innovants de participation citoyenne doivent préparer à demain

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X