En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

[INTERVIEW] Politique de la ville

Didier Lapeyronnie : « L’écart se creuse entre les quartiers et l’Etat »

Publié le • Par • dans : Actu experts prévention sécurité, France • Club : Club Prévention-Sécurité

0

Commentaire

Réagir

© patricia marais

Le sociologue spécialisé dans la vie des quartiers populaires et professeur à l’université Paris 4 - Sorbonne dresse le bilan de la politique de la ville depuis 2012. Il revient aussi sur les premiers résultats d’une étude qu’il a menée sur la place des femmes comme révélateur du lien social dans cinq quartiers populaires.

La politique de la ville, grande oubliée de la campagne présidentielle ? Depuis 2012, pourtant, deux grands textes de loi ont été votés : la loi « Lamy » du 21 février 2014, qui a réformé la gouvernance, créé les contrats de ville et institué les conseils citoyens, puis la loi « égalité et citoyenneté » du 27 janvier 2017, qui se veut la réponse à « l’apartheid territorial, social et ethnique », dénoncé par l’ancien Premier ministre Manuel Valls.
Autre avancée : la poursuite de la politique de rénovation urbaine, désormais dotée d’un budget de six milliards d’euros jusqu’en 2024.

Toutefois, selon Didier Lapeyronnie, l’écart se creuse entre les habitants des banlieues et les institutions comme la police, l’école ou même les services sociaux. Selon lui, « les institutions sont vues comme des obstacles ». Un ressenti qui peut violemment s’exprimer, comme avec l’affaire du jeune Théo, fortement médiatisée en février, ou être alimenté dans la sphère privée où la religion tient une place prépondérante.

En dépit des réformes engagées depuis 2012, la situation des quartiers prioritaires demeure très préoccupante. Comment expliquez-vous ce décalage ?

Pour avoir le sentiment d’une évolution, il faut attendre plusieurs années. Je constate que la distance s’est creusée entre le monde des quartiers populaires, qui sont surtout des quartiers pauvres, et la République, les institutions en général. Il y a dans la population un sentiment de discrimination de la part de la police, de l’école ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés LogementPolitique de la ville

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X