Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

[INTERVIEW] Politique de la ville

Didier Lapeyronnie : « L’écart se creuse entre les quartiers et l’Etat »

Publié le 09/03/2017 • Par Judith Chetrit • dans : Actu experts prévention sécurité, France

didier lapeyronnie
patricia marais
Le sociologue spécialisé dans la vie des quartiers populaires et professeur à l’université Paris 4 - Sorbonne dresse le bilan de la politique de la ville depuis 2012. Il revient aussi sur les premiers résultats d’une étude qu’il a menée sur la place des femmes comme révélateur du lien social dans cinq quartiers populaires.

La politique de la ville, grande oubliée de la campagne présidentielle ? Depuis 2012, pourtant, deux grands textes de loi ont été votés : la loi « Lamy » du 21 février 2014, qui a réformé la gouvernance, créé les contrats de ville et institué les conseils citoyens, puis la loi « égalité et citoyenneté » du 27 janvier 2017, qui se veut la réponse à « l’apartheid territorial, social et ethnique », dénoncé par l’ancien Premier ministre Manuel Valls.
Autre avancée : la poursuite de la politique de rénovation urbaine, désormais dotée d’un budget de six milliards d’euros jusqu’en 2024.

Toutefois, selon Didier Lapeyronnie, l’écart se creuse entre les habitants des banlieues et les institutions comme la police, l’école ou même les services sociaux. Selon lui, « les institutions sont vues comme des obstacles ». Un ressenti qui peut violemment s’exprimer, comme avec l’affaire du jeune Théo, fortement médiatisée en février, ou être alimenté dans la sphère privée où la religion tient une place prépondérante.

En dépit des réformes engagées depuis 2012, la situation des quartiers prioritaires demeure très préoccupante. Comment expliquez-vous ce décalage ?

Pour avoir le sentiment d’une évolution, il faut attendre plusieurs années. Je constate que la distance s’est creusée entre le monde des quartiers populaires, qui sont surtout des quartiers pauvres, et la République, les institutions en général. Il y a dans la population un sentiment de discrimination de la part de la police, de l’école ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Didier Lapeyronnie : « L’écart se creuse entre les quartiers et l’Etat »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X