Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Lecture publique

Les bibliothèques départementales de prêt vont changer de nom

Publié le 28/02/2017 • Par Hélène Girard • dans : France

380 BDP BAS RHIN Truchtersheim CREDIT BDBR - UNE
©BDBR Bibliothèque départementale du Bas-Rhin, à Truchtersheim
Un décret imminent va modifier l’appellation des bibliothèques gérées par les conseils départementaux. Il s’agit de prendre en compte l’évolution de leurs missions, dans lesquelles l'ingénierie culturelle tend à prendre le pas sur le prêt documentaire.

Bientôt, il ne faudra plus parler de « bibliothèque départementale de prêt », mais simplement de « bibliothèque départementale ». Un décret qui devrait être publié prochainement va acter ce changement.

Ingénierie culturelle

L’idée était dans l’air depuis déjà plusieurs années. L’approvisionnement documentaire des bibliothèques municipales par les BDP tend à passer au second plan, face à la montée en puissance des missions d’ingénierie culturelle : conception et animation d’équipement, accompagnement pour la mise en place d’une offre numérique, mise en réseau et mutualisation, formation etc. L’actuelle appellation, qui reprenait celle des bibliothèques centrales de prêt, ancêtres des BPD créées après 1945 pour assurer la desserte du territoire en livres, aurait fini par être trop réductrice.

Ordonnance

Pour le ministère de la Culture, il s’agit d’une « mise à jour », effectuée à la faveur de la loi CAP du 7 juillet 2016 sur la liberté de création, l’architecture et le patrimoine, texte qui prévoit, dans son titre III, un certain nombre de modifications des différents codes culturels (patrimoine, propriété intellectuelle, cinéma…) par ordonnance. L’article 95 permet ainsi d’ « abroger les dispositions devenues inadaptées ou obsolètes ».

Contrôle scientifique et technique

De même, cet article ouvre la possibilité «d’harmoniser les dispositions relatives au contrôle de l’Etat sur les bibliothèques avec les contrôles de même nature exercés sur les autres institutions culturelles ». Ainsi, le contrôle exercé par l’Etat sur les bibliothèques municipales et départementales ne sera plus seulement qualifié de « technique » (art.L32O-3 du Code du patrimoine (1) ), mais de « scientifique et technique ».

Bibliothèque de Valuéjols (Cantal), Vincent Séguret, CC BY NC ND 3.0

Bibliothèque de Valuéjols (Cantal), Vincent Séguret, CC BY NC ND 3.0

Le ministère de la Culture aurait souhaité aller plus loin dans la précision, avec une explicitation des notions d’accompagnement et de réseau. Mais, les délais ne permettaient pas d’engager la concertation préalable nécessaire à une rédaction plus élaborée, avec, par exemple, la définition de ce que comprend l’accompagnement des bibliothèques. En outre, la loi CAP détaille avec précision les modifications qui peuvent être faites par ordonnance : l’ajout d’articles au Code du patrimoine n’y figure pas.

Les professionnels des bibliothèques départementales vont devoir se trouver un nouveau nom

Dans le jargon de la profession, les agents des bibliothèques départementales de prêt (BDP) s’appellent des « BDPistes ». Appellation qui va bientôt devenir obsolète. Nul doute que les professionnels concernés sauront se trouver une nouvelle formule pour se désigner  !

Cet article est en relation avec le dossier

Notes

Note 01 « L'activité technique des bibliothèques départementales de prêt est soumise au contrôle de l'Etat. » Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les bibliothèques départementales de prêt vont changer de nom

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X