En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

 

Réagir

Logement

Les finances de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat vont-elles être renforcées ?

Publié le • Par • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles finances • Club : Club finances

0

Commentaire

Réagir
 

Le programme « Habiter mieux » a pour objectif d’aider les propriétaires occupants modestes et très modestes à réaliser des travaux d’économie d’énergie par l’octroi de subventions du fonds d’aide à la rénovation thermique (FART) complémentaires aux aides de l’agence nationale de l’habitat (Anah). La revalorisation des plafonds de ressources des propriétaires occupants et l’élargissement des bénéficiaires du programme « Habiter mieux » aux bailleurs et aux syndicats de copropriétaires, ont enclenché depuis 2014 une dynamique forte d’engagement des dossiers Anah sur les territoires.

Ces mesures ont en effet permis de mieux solvabiliser les ménages et de provoquer la prise de décision de réalisation des travaux, en particulier de rénovation énergétique. Cette forte dynamique a engendré un afflux de dossiers qui a été abordé en traitant en priorité les demandes des ménages les plus modestes. Pour satisfaire ces demandes, le gouvernement a apporté à plusieurs reprises des ressources financières complémentaires pour pérenniser et développer le programme « Habiter mieux ».

La loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015 a en outre confirmé l’engagement de la nation en matière de lutte contre la précarité énergétique. Le montant total des aides accordées par l’Anah en 2015 aux propriétaires pour le financement de leurs travaux de rénovation thermique s’élève à 517 M€, dont 140,1 M€ d’aides issues du FART. Plus de 150 000 logements ont été rénovés en France entre 2010 et 2015 grâce au programme « Habiter mieux ». Le gain moyen de performance énergétique est de l’ordre de 40 %. Compte tenu de ces résultats encourageants, le Président de la République a annoncé une nouvelle hausse des objectifs du programme pour 2016 et 2017. Les objectifs de l’Anah et du programme « Habiter Mieux » ont d’ores et déjà été augmentés pour 2016.

Le nombre de logements à rénover dans le cadre du programme « Habiter Mieux » est ainsi porté de 50 000 à 70 000 logements. Le Conseil d’administration de l’Anah du 25 mars 2016 a approuvé de nouveaux objectifs majorés pour chaque nouvelle région et alloué les crédits correspondants aux territoires. Une enveloppe exceptionnelle du fonds de financement de la transition énergétique, crée par la ministre de l’environnement, de l’énergie, et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat, a été débloquée à cette fin en 2015. Elle sera reconduite en 2017 à hauteur de 70 M€. Elle vient s’ajouter aux ressources de l’Anah. Cette augmentation des objectifs devrait se poursuivre en 2017 et tendre vers 100 000 logements.

À titre d’illustration, 2 729 logements situés dans le département de l’Isère ont été rénovés entre 2010 et 2015 dans le cadre du programme « Habiter Mieux ». En 2015, l’Anah a accompagné la rénovation de 1 245 logements dans ce département, dont 915 au titre du programme « Habiter Mieux », soit une part de logements financés pour la lutte contre la précarité énergétique plus importante qu’au niveau national. Dans le cadre de la nouvelle répartition des crédits pour 2016, une dotation Anah de 82,3 M€ et une dotation FART de près de 16,2 M€ sont attribuées à la région Auvergne-Rhône Alpes. La dotation Anah a augmenté de 29 % et le montant des crédits issus du FART a été majoré de 31 %. Pour le département de l’Isère, la dotation Anah est de 7,1 M€ et la dotation FART de 1,7 M€.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X