Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Tourisme

Le tourisme, une compétence chère à transférer

Publié le 27/02/2017 • Par Pascale Tessier • dans : A la Une finances, Actu experts finances

Deauville
Deauville CC by Viault
Qu’il concerne les stations de montagne, balnéaires ou riches d’un patrimoine historique, le transfert à l’intercommunalité de la compétence tourisme a provoqué un tel tollé que la loi a toléré des exceptions. Car derrière la défense de spécificités touristiques se dessine aussi l’opportunité de conserver les précieuses recettes de la taxe de séjour.

Le tourisme concerne-t-il l’intercommunalité ou se limite-t-il aux frontières de la commune ? La réalité du terrain répond souvent à la première option puisqu’en 2015 61 % des offices de tourisme agissaient sur un périmètre intercommunal (57 %) ou intercommunautaire (4 %) et qu’il reste donc 39 % d’offices communaux. Mais puisque la loi NOTRe a donné la possibilité aux stations classées de ne pas transférer cette compétence aux EPCI, la plupart l’ont conservée. Parfois, en préambule d’une réflexion à mener – la décision devait être prise avant le 31décembre 2016 -, ou par volonté farouche de ne pas partager les résultats d’investissements ou de conserver la vision d‘une politique au long cours. »

« La promotion du tourisme dont la création d’offices du ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Contenu Premium

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le tourisme, une compétence chère à transférer

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X