Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[INTERVIEW] Olivier Iteanu

« Le digital vient défier l’Etat de droit européen » – Olivier Iteanu

Publié le 28/02/2017 • Par Martine Courgnaud - Del Ry • dans : Europe, France

olivier iteanu
F. Calcavechia
L’un des meilleurs spécialistes européens du droit du numérique, Olivier Iteanu, avocat à la cour d’appel de Paris, dénonce les pratiques juridiques abusives des géants du net. Dans son livre, «Quand le digital défie l’Etat de droit», l’auteur explique comment ces multinationales contournent volontairement le droit européen pour imposer des règles plus mercantiles et moins protectrices du consommateur, alors que nul ne peut déroger au droit de la consommation européen.

 

En quoi les services numériques gratuits des géants du net sont-ils dangereux ?

Prenons la journée type d’une jeune femme, qui utilise une vingtaine d’applications, dont Facebook, Twitter, Dropbox, Uber, WhatsApp ou encore Skype et LinkedIn. Pour chacun, elle passe en un clic un contrat avec le fournisseur de services, décliné dans les conditions générales d’utilisation (CGU), que personne ne lit jamais… Je les ai étudiées attentivement. Dans plus de huit cas sur dix, le cocontractant est une société californienne, même lorsque le groupe auquel elle appartient est représenté en France, et les CGU donnent le plus souvent compétence au juge californien. Ce qui signifie qu’en cas de préjudice, le consommateur français aura toutes les difficultés pour obtenir réparation. Il devra faire ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

« Le digital vient défier l’Etat de droit européen » – Olivier Iteanu

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X