Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction Publique

Le gouvernement compte sur l’apprentissage pour le « renouvellement des effectifs »

Publié le 14/02/2017 • Par Claire Boulland • dans : A la une, A la Une RH, Actu Emploi, France

apprentissage
Claire Boulland
Alors que se prépare pour fin février/début mars un "plan d’actions en matière d’ouverture de la fonction publique et de promotion de la diversité", le gouvernement a mis la lumière sur l'apprentissage, lundi 13 février 2017 à l'Elysée. Enjeu : le renouvellement des effectifs dans les trois versants.

L’apprentissage dans la fonction publique était à l’honneur à l’Elysée, lundi 13 février 2017. Entouré de la ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, et de la secrétaire d’État à la Formation professionnelle et à l’apprentissage, Clotilde Valter, le chef de l’État a « salu le succès de la mobilisation lancée en 2014 en faveur de l’apprentissage dans la fonction publique ».

Un « succès » tout de même moindre qu’espéré : l’objectif de 10 000 apprentis d’ici septembre 2016 dans la fonction publique d’Etat – cible du plan – est  loin d’être atteint. Seuls 8 300 ont été recrutés depuis la mise en place de ce plan en 2014, selon les services de l’Elysée (8500 selon le ministère de la Fonction publique). En 2015,  l’État n’a accueilli que 3 590 apprentis ; le versant hospitalier, contraint par des filières très réglementées, que 600. Les services du ministère de la fonction publique indiquent à la Gazette ne pas encore disposer de données pour 2016, « une publication comprenant des statistiques sur les trois versants est prévue pour juin 2017″.

La fonction publique territoriale, qui n’était soumise à aucun objectif, était en 2015 le principal employeur des nouveaux apprentis avec 61% des entrants, mais avec un recul de 9,8% par rapport à 2014 relevaient en juin dernier les « stats rapides » de la DGAFP. Dans le détail ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le gouvernement compte sur l’apprentissage pour le « renouvellement des effectifs »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X