Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Spectacle vivant

Spectacle vivant en Rhône-Alpes : quand la Cour des comptes rappelle le bon sens

Publié le 10/02/2017 • Par Hélène Girard • dans : Régions

cour_des_comptes
Arap - Fotolia
La Cour des comptes consacre un chapitre de son rapport public annuel 2017 aux opérateurs publics et parapublics du spectacle vivant en Rhône-Alpes. Une évaluation plutôt positive assortie de conseils de simple bon sens.

En Rhône-Alpes, le financement du spectacle vivant par les collectivités a pesé 370 millions d’euros en 2008, soit 42% des dépenses culturelles, souligne la Cour des comptes en ouverture du chapitre culturel de son rapport public annuel 2017. Un ratio qui, sans doute, explique l’intérêt des Sages de la Rue Cambon pour cette région.

Qui plus est, grâce à la densité artistique de Rhône-Alpes, notent les rapporteurs, « la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes compte 87 festivals de musique “du répertoire” (1), soit plus du double de la moyenne nationale. En revanche, elle se situe en seconde position pour le nombre de festivals pour 1 000 000 habitants. »

La Cour des comptes a donc entrepris d’opérer un balayage des principaux équipements ou événements rhônalpins du spectacle vivant, gérés par des collectivités en régie ou par des structures subventionnés par les collectivités. (2)

Dynamisme

Une bonne partie du chapitre est consacrée à un long descriptif des différentes formes que prend l’intervention des collectivités : diversité des modes de gestion, des statuts des structures subventionnées, des modalités de soutien (apport en numéraire, en nature, en moyens humains etc.), et des principales motivations et retombées de ces interventions (notoriété et rayonnement ; facilitation de l’accès à la culture ; soutien à la création).

Globalement, les Sages saluent « une politique dynamique » de la part des collectivités : « le soutien des collectivités territoriales ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Spectacle vivant en Rhône-Alpes : quand la Cour des comptes rappelle le bon sens

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X