Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Réforme des rythmes scolaires : les collectivités misent sur le sport

Publié le 15/02/2017 • Par David Picot • dans : France, Innovations et Territoires

Cours de sport à l'école
Fotolia
Comme la culture, les activités physiques et sportives apparaissent bien représentées dans le cadre des nouvelles activités péri-éducatives (NAP). L’impulsion est surtout donnée par les collectivités territoriales plutôt que par le mouvement sportif, qui peine encore à créer des passerelles avec l’école. La gratuité, afin d’assurer la fréquentation, et un schéma d’organisation sur une séance bihebdomadaire d’1h30 sont des gages de réussite.

Les collectivités territoriales y sont allées d’un pas hésitant… En 2013-2014, l’application de la réforme des rythmes scolaires était plutôt vécue comme une contrainte supplémentaire dans une période budgétaire qui s’annonçait compliquée. Le mouvement sportif, lui, affichait un large sourire. Car ces nouvelles activités péri-éducatives (NAP) constituaient une opportunité pour se rapprocher à la fois de l’école et des collectivités. Avec le recul, qu’en est-il au regard des forces en présence ?

Une étude rendue publique à la mi-2016 par le ministère de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche montre que 87 % des communes proposent des activités physiques et sportives (APS) dans le cadre des NAP. Une proportion légèrement inférieure à celles qui ont mis en place des dispositifs culturels (92 %). De la même façon, dès 2015, ces APS étaient présentes dans les trois-quarts des projets éducatifs de territoire (PEDT).

Les associations sportives encore peu sollicitées

Sur le terrain, les collectivités ont tendance à confier les clés des séances à des territoriaux, comme des éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives ou des animateurs sportifs de centre de loisirs, par exemple. Quant à l’implication du mouvement sportif, elle apparaît encore timide. D’après les résultats d’une enquête communiqués en juin 2016 par l’Association des maires de France, seules 37 % des collectivités font effectivement appel à un club local pour organiser des ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Réforme des rythmes scolaires : les collectivités misent sur le sport

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X