Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Archives

La dématérialisation de l’état-civil n’est-elle pas inquiétante ?

Publié le 08/02/2017 • Par Gabriel Zignani • dans : Réponses ministérielles

C’est précisément dans le souci d’assurer la sécurité des registres que l’article 51 de la loi de modernisation de la justice du XXIe siècle, définitivement adoptée par l’Assemblée nationale le 12 octobre dernier, propose d’élever au niveau législatif les conditions de la tenue des actes de l’état civil. L’article 51 en cause rappelle ainsi le principe de l’établissement des registres en double exemplaire, règle actuellement prévue par l’article 1er du décret n° 62-921 du 3 août 1962. En outre, il prévoit de reconnaître l’existence des bases de données de l’état civil conservées par les communes et de définir par décret les conditions de sécurité auxquelles elles seront soumises.

Enfin, le gouvernement a souhaité proposer aux communes qui le souhaitent d’être dispensées de l’élaboration du double des registres sous réserve de justifier d’une conservation de ces données par voie électronique dans des conditions de sécurité renforcées nécessaires à la bonne tenue et la sécurisation des données de l’état civil. L’intention du gouvernement n’est donc en aucune sorte d’imposer cette dispense aux communes, ce qui risquerait de mettre à mal les plus petites d’entre elles, qui viennent de lancer un processus de dématérialisation de leurs données.

Le dispositif proposé par le gouvernement s’inscrit plus généralement dans la démarche de dématérialisation progressive de l’état civil amorcée par l’échange électronique des données de l’état civil institué par le décret n° 2011-167 du 10 février 2011. Il poursuit une démarche consensuelle vers une modernisation de l’état civil respectueuse de la pluralité de nos communes.

En outre, l’article 51 prévoit d’encadrer les conditions de sécurité et d’intégrité des données des actes de l’état civil des communes qui ont fait le choix de mettre en œuvre un traitement automatisé. En effet, ces données électroniques mises à jour par les communes informatisées sont délivrées quotidiennement pour permettre aux usagers de justifier de leur état civil notamment pour la délivrance de titre d’identité ou de voyage sans pour autant que leur fiabilité soit remise en cause. Si leur existence et leur utilité ne peuvent plus être niées, il importe en revanche qu’un cadre légal vienne fixer les règles juridiques et techniques uniformes.

S’agissant des conditions de sécurité requises pour que chaque commune concernée puisse être dispensée de l’établissement en double exemplaire des registres, l’objectif du gouvernement est de prévoir une conservation des données de l’état civil ou d’une version de sauvegarde à jour des mentions apposées en marge des actes sur un site distant du lieu dans lequel sont entreposés les registres communaux. Au demeurant, eu égard à l’enjeu et l’importance de ce chantier qui requiert la compétence de chacun, le gouvernement souhaite élaborer le décret d’application en collaboration avec l’Association des Maires de France, les officiers de l’état civil ainsi que les représentants du service interministériel des archives de France.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La dématérialisation de l’état-civil n’est-elle pas inquiétante ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement