Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Circulation

Réforme du stationnement : faut-il déléguer au privé ?

Publié le 06/02/2017 • Par Nathalie Da Cruz • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, actus experts technique, France

asvp
ASVP
A compter du 1er janvier 2018, le stationnement payant sur voirie sera dépénalisé et décentralisé. La réussite de cette réforme passera par un contrôle efficace pour enrayer la fraude qui s'élève à 65 % en moyenne nationale. Faut-il recruter des agents ? Quels nouveaux outils seront mis à disposition ? En cas de délégation à un prestataire privé, comme le permet la loi, que vont devenir les agents jusque-là chargés de la surveillance du stationnement payant ?

Quel avenir pour les agents en charge de surveiller et de contrôler le stationnement ? Alors que la grande réforme de décentralisation et de dépénalisation du stationnement entre en vigueur le 1er janvier 2018, les collectivités sont appelées à trancher rapidement sur la stratégie à adopter : faut-il rester en régie et renforcer les effectifs de police municipale ou d’agents de surveillance de la voie publique (ASVP) ou bien externaliser cette mission et faire le choix de la délégation privée ?

« La fragilité du système actuel réside dans une surveillance insuffisante du paiement du stationnement dans un certain nombre de villes » déclarait la semaine dernière, dans un entretien accordé à la Gazette, le préfet Rouvé, en charge de la réforme, pour justifier l’importance de l’arbitrage local.

Selon un sondage réalisé par l’Association des maires de France (AMF) en 2016 auprès des 800 communes pourvues de stationnement payant, seules 12 % envisageaient de ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Réforme du stationnement : faut-il déléguer au privé ?

Votre e-mail ne sera pas publié

interco

07/02/2017 10h37

Poser la question, c’est déjà y répondre. Mais bien sûr qu’il faut déléguer au privé!
N’avons nous pas constaté déjà et depuis de nombreuses années que l’Entreprise Privée unie au Service Public (PPP, délégations à tout va, SEM, etc..) s’enrichissait à nos dépends et surtout n’était guère plus performante.

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X