Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Stratégies immobilières

La réforme de l’évaluation des biens des collectivités passe mal

Publié le 31/01/2017 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Fotolia_95944969_XS
Fotolia Bits and Splits
Le seuil de consultation du Domaine pour l’évaluation des biens des collectivités a été relevé et une charte entre l'AMF et la DGFIP a supprimé les évaluations officieuses. Des économies qui ne font pas l’unanimité.

Un arrêté du 5 décembre 2016 vient de relever les seuils d’opérations immobilières des collectivités à partir desquels le Domaine doit être consulté pour réaliser des évaluations.

Seuils relevés, évaluations officieuses disparues

Cette consultation devient obligatoire pour les acquisitions dépassant 180 000 euros (contre 75 000 auparavant) et pour les prises à bail dépassant 24 000 euros (contre 12 000 auparavant). « Les seuils antérieurs dataient de fin 2001 », justifie Bruno Parent, directeur de la DGFIP. S’agissant des cessions d’immeubles, la loi reste inchangée : pour les communes de plus de 2 000 habitants la consultation est obligatoire dès le premier euro tandis qu’elle est facultative pour les communes de moins de 2 000 habitants.

Autre réforme majeure issue de la signature en ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La réforme de l’évaluation des biens des collectivités passe mal

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X