Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Limitation partielle des vols de nuit de l’aéroport de Blagnac

Publié le 10/11/2010 • Par Laurence Lafosse • dans : Régions

Pas de couvre-feu, mais une limitation des vols de nuits aux avions les moins bruyants, c’est la décision prise le 4 novembre dernier par la commission consultative environnement de la plate-forme aéroportuaire de Toulouse -Blagnac.

Contrairement aux attentes des associations de riverains qui souhaitaient une interdiction totale des vols de nuit, la commission consultative de l’environnement (CocoEnvi) de l’aéroport de Toulouse-Blagnac a préféré une application forte de la réglementation, pour limiter l’accès de la plate-forme aux avions les moins bruyants. Ces mesures seront appliquées en deux temps, d’octobre 2011 à 2013, avec une limitation à 13 EPN(1)décibels jusqu’à 22 h, et inférieure à 10 EPNdécibels pour la tranche 22 h-6 h.

Pour dissuader les petites compagnies, les taxes d’aéroport augmenteront de 50% pour les vols de nuits. Des amendes pouvant atteindre 24.000 euros sont également prévues en cas d’infraction.

Option économique

Des mesures opérationnelles, complètent ce volet réglementaire, avec notamment une adaptation des manœuvres d’atterrissage et de décollage pour limiter le bruit des aéronefs.

La CocoEnvi, présidée par le préfet de Midi-Pyrénées, associe à la fois des élus de l’agglomération, les associations de riverains, les services de l’aéroport et les représentants du personnel de l’Aviation civile. Ces propositions n’ont cependant pas fait l’unanimité au sein de l’instance paritaire, qui a privilégié l’option économique par 19 voix contre 11 et une abstention.

« Les vols de nuit concernent pour essentiel le fret, mais également quelques vols charters et représentent 10% du chiffre d’affaires de la plate-forme, mais l’interdiction totale aurait un impact négatif sur l’économie régionale », explique Jean-Michel Vernhes, président du directoire de l’aéroport Toulouse-Blagnac.

Observatoire et étude épidémiologique

Pour accompagner ces mesures, un observatoire, une structure paritaire, sera rapidement mise en place dès 2011, afin de contrôler la baisse réelle des nuisances sonores dans la zone d’exposition aux bruits. La pose de nouveaux capteurs est également prévue.

Sur le plan de la santé, Toulouse fait partie des villes tests de l’étude épidémiologique sur l’impact du bruit des aéroports sur la santé humaine, qui vient d’être lancée par l’Autorité de contrôle des nuisances sonores aéroportuaires (Acnusa). Ses résultats ne seront pas connus avant 2016.

Thèmes abordés

Régions

Notes

Note 01 exprimés en EPN : effective perceived noise ou perçu par l’oreille humaine. Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Limitation partielle des vols de nuit de l’aéroport de Blagnac

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X