Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

éducation

Port-Bail accueille un établissement de réinsertion scolaire

Publié le 10/11/2010 • Par Géraldine Lebourgeois • dans : Régions

Le 8 novembre, l’établissement de réinsertion scolaire installé dans les locaux des PEP 93 (pupilles de l’enseignement public de Seine-Saint-Denis), face à la mer, a accueilli ses premiers élèves.

Huit collégiens de Seine-Saint-Denis vont passer leur année scolaire 2010-2011 au centre Elie Montboisse, centre de vacances PEP 93, et désormais établissement de réinsertion scolaire, à Port-Bail (Manche). C’est un des 11 ERS ouverts ou en cours d’ouverture en France. Le ministère de l’Education prévoit un total de 20 établissements pour accueillir des jeunes en difficulté scolaire et sociale.

Encadrés par trois enseignants, trois assistants d’éducation, trois volontaires service civique et un éducateur, les huit élèves ne rentreront chez eux que pendant les vacances. En temps scolaire, les journées seront consacrées le matin aux cours et l’après-midi aux activités pédagogiques.

 Découverte des ressources locales

« C’est une activité en plus pour ce centre, qui a déjà une activité de classes découverte. Jusqu’à fin juin, nous allons suivre huit jeunes, âgés de 13 à 15 ans, avec l’objectif de les rapprocher de l’apprentissage. Nous assurons un suivi individualisé, adapté au niveau de chacun, afin qu’ils retrouvent l’an prochain leur établissement pour y suivre une scolarité normale », explique Christophe Boutier, directeur du centre Elie Montboisse.

A Port-Bail, l’effectif restera à une petite dizaine d’élèves. C’est le souhait de l’inspection d’académie de Seine-Saint-Denis, dont dépend l’ERS. L’environnement particulier, privilégié, dont les jeunes bénéficient à Port-Bail, en bord de mer, doit permettre d’éveiller leur curiosité et leur intérêt. En dehors des cours, ils iront à la découverte des ressources locales, du monde professionnel, des activités sportives (char à voile, équitation, etc.) et culturelles.

Thèmes abordés

Régions

3 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Port-Bail accueille un établissement de réinsertion scolaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Republika

12/11/2010 01h33

Comment justifier ce système où une poignée de jeunes « en difficulté scolaire et sociale » (sous-entendu: des délinquants?) vont faire benoîtement du char à voile et de l’équitation là où d’autres jeunes, plus studieux ceux-là, ne bénéficieront d’aucuns de ces loisirs? Où est donc la notion de mérite? Et quel est le coût d’une telle structure?

carole

15/11/2010 09h54

tout à fait d’accord!!!!!Alors que nous on bosse et qu’on doit se serrer la ceinture et restrindre les activités pour nos enfants eux se la coulent douce , ils foutent le bordel, désolée y’a pas d’autres mots et en plus on leur offre plein d’activités!
C’était trop beau pour durer, au bout de 8 jours les voilà dehors!!!!!!!!

Marc

16/11/2010 02h02

Ces gens « sensibles » n’ont rien à faire en dehors du 9-3. Les territoires de la Manche sont magnifiques. Qu’ils restent exempts de tout fouteur de merde le plus longtemps possible. La France marche sur la tête depuis des décennies avec ses expérimentations ridicules aux frais du contribuables ! On en voit de plus en plus le résultat…….

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X