Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

services publics

Les élus périgourdins n’acceptent pas la fermeture du centre météorologique de Bergerac

Publié le 10/11/2010 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

Le maire de Bergerac dénonce la fermeture de la station météo de Bergerac, unique station de Dordogne.

Depuis près d’un an, la menace de la fermeture de la station Météo France de Bergerac (Dordogne) pèse sur la Dordogne. Lors de la dernière commission consultative sur les services publics locaux le 26 octobre, la fermeture de l’unique centre météo de la Dordogne au profit de celui d’Agen (Lot-et-Garonne), qui deviendrait interdépartemental, a été confirmée.

« Nous avons saisi la préfète de la Dordogne nous étonnant de cette décision prise sans concertation préalable des élus. Elle nous a promis de saisir, à son tour, le ministère de l’Intérieur. Les élus refusent la fermeture », a déclaré Matthieu Druillole, directeur de cabinet de Bernard Cazeau, président du conseil général de la Dordogne.

Dans un courrier adressé à la préfète de la Dordogne, ce dernier dénonce «ce démantèlement méthodique (…) toujours justifiée par une prétendue modernisation de l’offre des services publics ».

Sauvegarde des emplois

Pour Bernard Cazeau comme pour le maire de Bergerac, Dominique Rousseau, les arguments apportés par la direction interrégionale de Météo France pour justifier la décision de fermeture du centre de Bergerac ne sont pas recevables. « Sont invoqués en effet des raisons pratiques internes liées à l’âge des six agents actuellement en poste, le choix de la préfecture d’Agen par rapport à la sous-préfecture de Bergerac », précise le maire de Bergerac.

Ce dernier souhaite la sauvegarde des emplois sur « une ville déjà fortement sinistrée », et demande le maintien de « ce service de proximité » vital pour les agriculteurs, les viticulteurs et l’aéroport « low-cost », situé à proximité de la station météo. Saisie par les élus, la préfète de la Dordogne a proposé de saisir le ministère.

En mars dernier, la direction interrégionale de Météo France pour le Grand Sud-Ouest, avait annoncé la fermeture de 8 des 21 centres implantés sur son territoire, conformément aux préconisations du plan de réorganisation générale. Figuraient sur la liste ceux de Brive-la-Gaillarde (Corrèze), de Guéret (Creuze) et de Millau (Aveyron).

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les élus périgourdins n’acceptent pas la fermeture du centre météorologique de Bergerac

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X