Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Institutions

La France appelée à renforcer sa présence au Comité des régions

Publié le 09/11/2010 • Par Euractiv.fr • dans : Europe • Source : EuroActiv.fr

En visite en France le 5 novembre 2010, la présidente du Comité des régions, Mercedes Bresso, a appelé les élus locaux à s'investir davantage à l'échelle européenne.

Les Français doivent peser davantage au Comité des régions. C’est le message qu’est venu faire passer la présidente de cette institution, vendredi 5 novembre, devant le Congrès de l’Association des régions de France (ARF).
A cette occasion, Mercedes Bresso a exhorté les élus français à s’appuyer sur l’échelon européen pour mener leurs combats. Elle a notamment cité la « bataille » entre les régions et l’Etat consistant à obtenir un « haut niveau de décentralisation ».
« Les présidents de régions français envoient souvent des adjoints ou des vice-présidents », a précisé Mme Bresso à EurActiv.fr. «Si l’on veut être fort, il faut faire siéger des titulaires », a-t-elle poursuivi.

Pression budgétaire
Elle a également attiré l’attention de son auditoire sur les débats sur l’avenir de la politique européenne de cohésion. « L’objectif 2 [qui prévoir le versement de subventions européennes aux régions les plus riches] est en train de mourir ! », a-t-elle lancé. « Je vous invite à être très attentifs à ces négociations. »
A Bruxelles, la pression budgétaire est si forte que certains demandent en effet la suppression des aides accordées aux régions dont le PIB est supérieur à 75% de la moyenne européenne. C’est le cas de toutes les régions métropolitaines françaises.

Mercedes Bresso s’est également inquiété du souhait de certains dirigeants européens de supprimer les fonds régionaux aux Etats membres qui ne respecteraient pas les critères du Pacte de stabilité et de croissance.

Charger la barque
La présidente du Comité des régions a estimé que la modification de l’organisation actuelle de la politique de cohésion entraverait la mise en œuvre de la stratégie Europe 2020. « Il faut une masse suffisante de fonds. Un développement durable inclusif doit se faire avec toutes les régions », a-t-elle ajouté.
Si la réalisation d’UE 2020 passe nécessairement par les collectivités locales, Mme Bresso a regretté que « les charges croissantes sur les régions ne s’accompagnent pas d’une hausse de leurs ressources ». « Les Etats sont en train de charger notre barque sans la renforcer ! », s’est-elle alarmée.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La France appelée à renforcer sa présence au Comité des régions

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X