Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Collecte des déchets

Après le meurtre de 3 personnes dans une déchetterie, le maire parle d’un travail à « hauts risques »

Publié le 09/11/2010 • Par avec l'AFP Virginie Fauvel • dans : Actu prévention sécurité, Régions

Trois personnes, dont deux employées d'une déchetterie, ont été tuées le 8 novembre 2010 près de Cognac (Charente) par un ex-gendarme, apparemment passionné d'objets anciens, qui n'aurait pas supporté d'avoir été dénoncé pour vol à la police. Le maire a estimé que cette affaire montre à quel point le travail dans une déchetterie est "à hauts risques", en raison de "conflits relativement fréquents avec les gens".

« Depuis des années, a confirmé M. Coq, on est confronté à des gens qui ont pris l’habitude de venir se servir, et on est régulièrement victime de vandalisme ».

Or les entreprises comme Calitom vivent à la fois de la participation des collectivités au service rendu, et de la valorisation des déchets reçus, notamment le bois de construction et la ferraille.

Selon M. Coq, Calitom et la gendarmerie travaillaient ces derniers temps « en excellente collaboration » contre la délinquance, et des peines de prison ont été récemment prononcées contre des voleurs de déchets dans le département.

Contexte d’une plainte de la déchetterie

En l’occurence, le voleur « prenait des objets sans grande valeur, comme des assiettes, ce n’était pas un trafiquant, mais il avait cette passion maladive », a indiqué M. Coq.

Le substitut du procureur d’Angoulême, Emmanuelle Sabourault, a confirmé que cette affaire, qui n’a semble-t-il pas eu de témoin direct, « avait pour contexte une procédure ayant eu lieu contre ce monsieur sur plainte de la déchetterie, selon laquelle il venait régulièrement chaparder dans les bennes ».

Calitom, la société qui s’occupe du service public des déchets en Charente  a fermé toutes ses déchetteries le 8 novembre et seules huit d’entre elles seront ouvertes le 9 novembre.

1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Après le meurtre de 3 personnes dans une déchetterie, le maire parle d’un travail à « hauts risques »

Votre e-mail ne sera pas publié

Sandrine C

12/11/2010 11h01

petite précision, le maire de cette commune, Chateaubernard, s’appelle M.Boyer…

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X