En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

 

Réagir

Finances locales

Intercommunalités : davantage de souplesse pour les fusions en 2017

Publié le • Par • dans : A la Une finances, Décryptages finances, France • Club : Club finances

Source : Fabian MEYNAND 

0

Commentaire

Réagir

© DGCL, 2017

La loi de finances rectificative pour 2016 et la loi de finances pour 2017 donnent de la souplesse aux fusions d’EPCI afin d'accompagner l'importante refonte de la carte intercommunale intervenue au 1er janvier. Zoom sur six dispositions financières et fiscales.

Le 1er janvier 2017 marque certainement le tournant le plus important dans le paysage intercommunal depuis la loi Chevènement de 1999. C’est dire l’enjeu pour l’Etat, qui a impulsé ce mouvement, et pour les territoires, qui lui ont donné du contenu et qui doivent désormais l’organiser et l’assumer sur le terrain.

Conscient de certaines problématiques remontant des territoires, services de l’Etat, parlementaires et associations d’élus ont œuvré tout au long de l’examen de la LFI 2017 et de la LFR 2016 pour corriger quelques imperfections ou rigidités. Objectif revendiqué : donner un peu de souplesse aux fusions. Six avancées en matière financière et fiscale sont notamment à retenir. Nous les décryptons pour vous :

  • L’intégration fiscale progressive
  • Les abattements de TH
  • La taxe de séjour
  • La Tascom
  • Le versement transport
  • Les attributions de compensation

1/ L’intégration fiscale progressive

L’article 1638-0 bis du CGI organise, en cas de fusion d’EPCI relevant de la fiscalité professionnelle unique (FPU) ou en cas de présence d’un EPCI à FPU au sein d’un périmètre de fusion, le calcul des taux moyens pondérés (TMP) devant être appliqués par la communauté issue de la fusion, et ce qu’il s’agisse de la CFE ou des « taxes ménages », ainsi que le dispositif de convergence de taux.
Dans ce cadre, l’article prévoit que « des taux d’imposition de TH et de taxes foncières différents peuvent être appliqués selon le territoire des EPCI préexistants pendant une période transitoire. La délibération qui institue cette procédure d’intégration fiscale progressive en détermine la durée, dans la limite de douze ans. »

Cependant, cette intégration fiscale progressive (IFP) n’était possible jusqu’en 2016, s’agissant des taux ménages (TH/TFB/TFNB), qu’à la condition d’un écart de plus de 10 %, pour chaque taxe, entre le taux intercommunal le plus bas ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

Cet article est en relation avec

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Finances localesFiscalitéIntercommunalité

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)