Déchets

« Les collectivités n’ont pas à gérer les déchets du BTP pour les distributeurs »

| Mis à jour le 30/01/2017
Par • Club : Club Techni.Cités

Le Conseil constitutionnel a validé mardi 17 janvier 2017, l’obligation de reprise des déchets du bâtiment par les distributeurs de matériaux pour les professionnels. Cette mesure a été attaquée par leurs organisations professionnelles. Le délégué général de l'association Amorce, Nicolas Garnier, appelle les collectivités à être vigilantes et à ne pas céder à la complaisance.

Prévue par la loi de transition énergétique (1), l’obligation de reprise des déchets du bâtiment par les distributeurs de matériaux pour les professionnels est entrée en vigueur depuis le début de l’année. Toutefois, le dispositif n’est absolument pas opérationnel dénonce Nicolas Garnier, délégué général de l’association Amorce, qui redoute que les collectivités soient contraintes d’accueillir davantage de déchets du bâtiment dans leurs déchèteries.

Le dispositif de reprise des déchets du BTP par les distributeurs de matériaux à destination des professionnels (2), entré en vigueur depuis le 1er janvier 2017, est-il opérationnel ?

Non. De nombreux distributeurs ne proposent aucune solution, si l’on en croit la quinzaine de collectivités que nous avons déjà sondées sur ce sujet. La mise en œuvre de ce dispositif a été retardée par le recours déposé par les distributeurs devant le Conseil Constitutionnel ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

2  |  réagir

30/01/2017 03h56 - Territoires durables

Méfion-nous d’AMORCE, pas toujours très anticipatrice des événements et tendances. Si cela n’est pas le rôle des collectivités de se substituer aux distributeurs, elles ne sont pas moins des acteurs moteur de l’économie circulaire. Traiter les matériaux de seconde catégorie en industrialisant les process peut être mis entre les mains d’organisations d’Economie Sociale et Solidaire qui en assureront la valorisation et créeront des emplois. Les collectivités sont souvent responsables des décharges illégales de la périurbanité.

Signaler un abus
24/01/2017 08h36 - ratonus

On pourrait envisager que les entreprises du BTP (artisans) indiquent sur le devis remis au client le lieu de recyclage des déchets et l’organisme qui s’en chargera.

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X