Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Fabrique de la ville : la vogue des appels à projets

Publié le 20/01/2017 • Par Delphine Gerbeau • dans : A la une, A la une, actus experts technique, Dossiers d'actualité, France, Innovations et Territoires

Projet immobilier
Patrick-J.-Fotolia
Appel à manifestation d’intérêt, appel à projets urbains innovants, appel à idées… Les projets d’aménagement sont aujourd’hui menés sous des formes diverses et renouvelées, dans un but commun : stimuler l’innovation et associer les acteurs privés en amont.

Cet article fait partie du dossier

Les villes font-elles toutes la même chose ?

 

Le 13 janvier 2017 était la date limite pour les dépôts de candidatures de l’appel à projets « inventons la métropole », portant sur 61 sites du Grand Paris. Le 16 janvier, les 72 candidats retenus pour « réinventer la Seine » étaient dévoilés. Deux appels à projets phares, dans la lignée de « réinventer Paris », organisé en 2016, mais qui ont veillé à ne pas prêter le flanc aux mêmes critiques.

Ainsi, l’équipe de « inventons la métropole » a travaillé avec les professionnels pour fixer des critères de choix partagés, limiter le nombre de candidats en deuxième phase – « réinventer Paris » avait mobilisé dans sa première phase 372 candidats pour 22 sites ! – et mettre en place des modalités de rémunération correspondantes à celles prévues par la loi « MOP » du 12 juillet 1985.

Au-delà de ces grands projets parisiens très médiatisés, les métropoles, les villes moyennes et leurs aménageurs sont aussi en train de réinventer les modes de fabrication de la ville, et ont même commencé avant Paris, en associant les acteurs privés dès la phase d’élaboration des projets.

Par rapport au schéma classique de l’aménagement, où on oppose urbanisme opérationnel à zone d’aménagement concerté et ...

Article réservé aux abonnés
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fabrique de la ville : la vogue des appels à projets

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X