Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Enseignements artistiques

« Il faut sortir de la logique de classement des conservatoires » – Jean-Marcel Kipfer

Publié le 18/01/2017 • Par Hélène Girard • dans : France

JM KIPFER -UNE
JMKipfer
Conservatoires de France, association professionnelle de directeurs de structures enseignant la musique, la danse et le théâtre, tiendra ses journées d’études les 19 et 20 janvier 2017, à Montpellier. Avec, au programme, l’impact de la loi NOTRe et la façon de penser les parcours de formation. La Gazette a rencontré son président, Jean-Marcel Kipfer, pour faire le point sur l’actualité du secteur.

Les structures d’enseignement  de la musique, de la danse et du théâtre (conservatoires classés ou non, écoles territoriales et associatives) abordent une période de mutation. D’une part, elles commencent à évoluer sous l’effet de la loi NOTRe du 7 août 2015. D’autre part, et concomitamment, le ministère de la Culture reconfigure les critères de classement des établissements (1), selon un nouveau cahier des charges en cours de finalisation.

Comme les autres secteurs culturels, les établissements d’enseignement musical doivent s’adapter à la mise en œuvre de la loi NOTRe. Comment les directeurs de conservatoires abordent-ils cette nouvelle phase ?

Force est de constater qu’à ce stade, nous ne mesurons pas encore tous les effets de cette loi sur notre secteur, et que nous manquons d’informations sur le sujet. Nous devons donc privilégier le partage d’informations entre responsables d’équipements, pour avoir entre nous le même niveau de compétences sur la loi. C’est justement l’objectif de nos journées d’études des 19 et 20 janvier à Montpellier. En outre, il est impératif d’avoir des échanges avec nos DGS respectifs, qui ont une vision transversale de l’impact de la loi.

Aire aussi

Loi CAP et enseignements artistiques, les 8 points à retenir

 

A ce stade, quels enjeux avez-vous repérés ?

Par le biais des regroupements d’EPCI, la loi NOTRe donne une acuité encore plus forte à la notion de réseau de l’enseignement musical. D’un territoire à l’autre, la réalité des réseaux de conservatoires et d’écoles de musique, de danse et de théâtre est très variable : ils ont différents objets, fonctionnent avec des configurations spécifiques, parfois avec des périmètres géographiques très larges. De plus, la mise en réseau n’est pas envisagée de manière uniforme ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

« Il faut sortir de la logique de classement des conservatoires » – Jean-Marcel Kipfer

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X