Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement local

La région normande veut mieux accompagner l’installation et l’organisation de ses agriculteurs

Publié le 19/01/2017 • Par Manuel Sanson • dans : Innovations et Territoires, Régions

tracteur
Flickr CC by Matthias Ripp
Après plusieurs mois de concertation, la nouvelle majorité régionale de la Normandie a dévoilé sa stratégie à destination du monde agricole.

« Faire rayonner notre agriculture au-delà de nos frontières et répondre, à hauteur de nos moyens, aux différentes crises qui touchent le secteur », résume Clotilde Eudier, vice-présidente du conseil régional. Tel est l’enjeu du plan « La nouvelle politique agricole de la région Normandie » présenté le 14 octobre dernier.

« La collectivité va faire évoluer sa participation de 12 à 20 millions d’euros par an », se félicite Daniel Génissel, président de la chambre régionale d’agriculture de Normandie. Doivent s’y ajouter près de 40 millions d’euros issus du Feader. « Un simple redéploiement de fonds », tient à préciser Claude Taleb, élu d’opposition EE-LV qui, au passage, regrette que « cela se fasse au détriment d’autres actions en faveur du développement rural ».

Un enjeu important

Sur le nouveau plan, l’écologiste adresse néanmoins un satisfecit général : « La nouvelle équipe fait de l’agriculture un enjeu important. » Et de se féliciter de l’objectif affiché de parvenir à 5 000 professionnels engagés dans une démarche écoresponsable d’ici à 2020. De manière générale, l’actuel exécutif régional entend poursuivre le soutien à l’installation d’agriculteurs et au développement des entreprises existantes. Il innove cependant en lançant un fonds de garantie des fermages. Cette disposition devrait faciliter l’accès au foncier pour les jeunes exploitants en offrant une sécurité aux propriétaires.

Autre nouveauté ? La région soutiendra la ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La région normande veut mieux accompagner l’installation et l’organisation de ses agriculteurs

Vous êtes connecté comme

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X