Mobilité-transports

L’autopartage est-il voué à faire perdre de l’argent aux collectivités ?

Par • Club : Club Techni.Cités

Flickr / cc by Raphael Desrosiers

Une analyse du bureau d'études 6t met en doute la possibilité pour Autolib’ d’être un jour rentable. D’autres services d’autopartage en France y sont parvenus, mais avec une offre très différente.

Cinq ans après son lancement, le service d’autopartage Autolib’ est devenu un des marqueurs de la mobilité parisienne. Mais c’est aussi un « boulet » financier. Selon son dernier bilan financier présenté le 22 novembre et dont s’est fait écho le Canard Enchaîné (édition du 4 janvier), le groupe Bolloré -qui détient la société Autolib’-, prévoit près de 180 M€ de déficit d’ici 2023.

Pourtant, en novembre 2013, Vincent Bolloré lui-même assurait que la rentabilité du service serait atteinte une fois franchit la barre des 50 000 abonnés. En 2015, le groupe évoquait plutôt une rentabilité à 82 000 abonnés. En novembre dernier, ils étaient plus de 131 000, pour environ 4000 voitures. Mais le groupe Bolloré reconnaissait que la rentabilité n’était toujours pas au rendez-vous.

Voiture, autopartage, vélo, VTC… : comment les mobilités évoluent-elles ?

Plafond de verre

Le bureau d’études 6t s’est penché sur les données, ouvertes, d’Autolib’. Son analyse, publiée mi-décembre, conclut que le service ne sera probablement jamais rentable. Parallèlement à la hausse du nombre d’abonnés, le nombre de trajets effectués annuellement a diminué, pointe-t-il. De 8 % entre ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
cet article est en relation avec
Commentaires

1  |  réagir

16/01/2017 08h17 - JFVD

L’autopartage vitrine de grands groupe industriels n’est pas le seul modèle existant. D’autres modèle comme le modèle coopératif sont aujourd’hui en mesure de prouver un équilibre économique sans ou avec peu de soutien publIque. Ce modèle permet aujourd’hui à de nombreuses collectivités de réaliser des économies (diminution des voitures ventouses, gain sur l’espace public et même rationalisation de leur flotte de véhicule).
Et si on parlait un peu des solutions qui marchent ? :)

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X