Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

FUSION DES RÉGIONS

300 agents manifestent contre la réorganisation en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 12/01/2017 • Par Monique Clemens • dans : Régions, Toute l'actu RH

Dijon
Christophe.Finot / Attribution ShareAlike 2.5
A l’appel d’une intersyndicale CFDT-CGT-FO, des agents de la nouvelle région se sont réunis jeudi 12 janvier devant les locaux du conseil régional, à Dijon, où allait débuter le vote du budget. Ils protestent contre les conditions de la fusion, réclament des engagements fermes sur le temps de travail et le pouvoir d’achat et jugent insuffisantes les garanties au cas par cas que leur proposent les élus.

Malgré un état des lieux mené avant la fusion avec les organisations syndicales, puis des ateliers « remue-méninges » qui avant l’été ont associé 200 des 1000 agents de Bourgogne-Franche-Comté à la réorganisation, la communication semble avoir du mal à passer entre salariés et élus de la nouvelle grande région.

Ce 12 janvier, devant le conseil régional à Dijon, où devait être voté le budget primitif 2017, quelque 200 à 300 agents (400 selon la CGT, qui compte aussi les débrayages dans les lycées) ont manifesté pour protester contre « une réorganisation brutale des services » et réclamer des engagements de principe clairs et fermes sur le pouvoir d’achat, le temps de travail et les indemnisations. Au petit matin, deux bus de grévistes étaient partis de Besançon et un de ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

300 agents manifestent contre la réorganisation en Bourgogne Franche-Comté

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X