En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

 

Réagir

Décryptage des lois de finances 2017

Dotations aux collectivités : tout ce qui change en 2017

Publié le • Par • dans : A la une, A la Une finances, Actu experts finances, France • Club : Club finances

0

Commentaire

Réagir

© Fotolia Andrey Popov

Il y a celles qui diminuent, celles qui augmentent et toutes les évolutions à connaître : les experts du cabinet Michel Klopfer détaillent le millésime 2017 des dotations dans ce premier volet de notre dossier spécial "décryptage des lois de finances". A suivre cette semaine, la péréquation, la fiscalité et l'intercommunalité.

Christian Escallier & Céline Bacharan, Directeur général et consultante associée au Cabinet Michel Klopfer

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Lois de finances pour 2017 : le détail des mesures "finances locales"

A. Architecture générale (art. 33, 35 et 138 LFI 2017)

L’ « effort de l’Etat en faveur des collectivités » approche 100 Mds € en 2017. Il s’articule en 3 blocs :

  • Bloc 1 : les « concours de l’Etat » proprement dits, parmi lesquels la DGF, les dotations de décentralisation, les dotations de compensations de la réforme de la taxe professionnelle, les compensations d’exonérations fiscales, le FCTVA, … : 48 Mds €.
  • Bloc 2 : les autres apports hors fiscalité transférée, à savoir les dégrèvements fiscaux (produits apportés en tant que tels aux collectivités sans paiement par les contribuables correspondants), les amendes de police, les subventions des ministères, … : 15 Mds €.
  • Bloc 3 : la fiscalité transférée, qui regroupe la TICPE, la TSCA, les droits de mutation, la taxe sur les cartes grises, la TASCOM, … : 36 Mds € prévus.

Le bloc 1 est soumis à de multiples influences parmi lesquels la nouvelle ponction au titre du redressement des finances publiques, mais aussi les recompositions internes dont le cadre a été présenté en introduction.

a) Une baisse des dotations 2017 allégée pour le bloc communal

La ponction additionnelle sur la DGF est répartie comme l’an dernier, mais avec une division par 2 de l’effort du bloc communal, qui aboutit à faire des départements les premiers contributeurs, soit :

  • Communes : 725 M€ (27,5%)
  • EPCI à fiscalité propre : 310 M€ (11,8%)
  • Départements : 1 148 M€ (43,6%)
  • Régions : 451 M€ (17,1%)

Une fois le prélèvement éclaté entre les quatre grandes catégories de collectivités, celui-ci est réparti au niveau individuel, en vertu des clefs arrêtées en 2014 :

  • entre communes : les recettes réelles de fonctionnement N-2 nettes des produits exceptionnels, des reversements fiscaux (chapitre 014) et des remboursements au titre de mutualisations de personnel avec l’EPCI,
  • entre EPCI : les recettes réelles de fonctionnement N-2 nettes des produits exceptionnels, des reversements fiscaux, notamment aux communes (chapitre 014) ainsi que des remboursements au titre de mutualisations de personnel avec les communes,
  • entre départements : un indice mêlant 70% de revenu moyen par habitant et 30% de taux de taxe foncière (inversé), avec pondération finale par la population,
  • entre régions : les recettes réelles totales N-2 hors emprunts.

A NOTER : en 2017, la DGF sera ponctionnée une nouvelle fois de 2,63 Mds € après division par 2 de l’effort du bloc communal.

La ponction reste donc indépendante du niveau des dotations. Elle s’assimile à une « taxe d’Etat sur les recettes locales » dont la DGF ne serait que le support technique. Or, le prélèvement croissant d’année en année, il arrive que ce support technique s’épuise. L’Etat se sert alors sur les compensations et produits fiscaux (« DGF négatives »). Mais, s’il s’agit d’une commune et d’une région, le droit en ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés DotationFinances localesLois de finances

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)