Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Infographie

Dépenses sociales : le détail du reste à charge par département

Publié le 20/01/2017 • Par Pierre Cheminade • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France, Infographies finances

Capture
La Gazette des Communes
De nombreux départements abordent 2017 dans le rouge sous le poids des dépenses sociales non compensées par l'Etat. Ce "reste à charge" au titre des allocations individuelles de solidarité est très inégal : de 80 €/hab en Mayenne à 198 €/hab en Seine-Saint-Denis. Dans certains territoires, c'est le poids du RSA qui est prépondérant, quand dans d'autres c'est l'APA. Découvrez le détail par département avec notre carte interactive.

Cet article fait partie du dossier

Les départements et l'Etat face au défi du RSA

Le nouveau fonds de soutien de 200 millions d’euros que se partagera une quarantaine de départements n’y changera rien ou pas grand chose. Un nombre croissant de départements peine à boucler le budget 2017 et tous pointent du doigt le poids des dépenses sociales correspondant aux trois allocations individuelles de solidarité (AIS) : RSA, APA et PCH. En effet, ces dépenses ne sont compensées que partiellement par l’Etat ce qui occasionne un « reste à charge » récurrent pour les départements qui doivent le payer sur leurs propres deniers.

Une situation difficile, reconnue par tous, qui a entraîné en 2015 et 2016 de long mois de négociations sur une recentralisation du RSA entre le gouvernement et l’Assemblée des départements de France (ADF) avant ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Contenu Premium

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dépenses sociales : le détail du reste à charge par département

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X