En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Logement social

Une structure inédite pour succéder au bailleur social l’Opievoy

Publié le • Par • dans : Régions

0

Commentaire

Réagir

Opievoy-Sartrouville © Opievoy

Depuis le 1er janvier 2017, l'Opievoy, le plus gros bailleur social d'Ile-de-France - n'est plus. Une nouvelle structure a été créée - les Résidences Yvelines-Essonne - avec l'arrivée prochaine d'Action Logement au capital, et son patrimoine restructuré.

Avec 50 029 logements répartis sur 7 départements, l’Opievoy était le plus gros bailleur social d’Ile-de-France. Un état de fait qui se décline désormais au passé pour l’office public de l’habitat de l’Essone, du Val-d’Oise et des Yvelines, puisqu’il était contraint par la loi ALUR d’être régionalisé ou dissout (il devait être rattaché à une collectivité unique).

L’article 114 de la loi ALUR semble en effet avoir été rédigé spécialement pour l’Opievoy, sans prévoir le basculement de la Région à droite et le refus de Valérie Pécresse (en accord avec les présidents des 3 Départements) de le prendre sous sa coupe, au motif invoqué d’un patrimoine trop lourd et d’une dette trop importante. Il a donc été scindé en deux au 31 décembre 2016 :

  • d’un côté, l’office Val d’Oise ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés LogementRéforme territoriale

Régions Île-de-France

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)