Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Bilan du quinquennat

Social : répondre à tous les besoins, l’impossible pari du quinquennat Hollande

Publié le 12/01/2017 • Par Isabelle Raynaud • dans : Dossiers d'actualité, France

Francois-Hollande-UNE
kremlin.ru / Wikimedia commons
Plus de pauvres, mais un peu moins pauvres : le plan « pauvreté » n’a pas répondu à tous les besoins. Côté handicap, le nouveau recul de l’accessibilité universelle a choqué les associations. Mais, après douze ans d’attente, la grande loi sur le vieillissement a enfin été adoptée.

Cet article fait partie du dossier

Le bilan territorial de François Hollande

«Mon véritable adversaire, c’est le monde de la finance. » La phrase, devenue slogan du discours du Bourget de 2012, avait beaucoup fait espérer en matière sociale. Mais, sans baisse du chômage, le nombre d’allocataires du revenu de solidarité active (RSA) ne pouvait qu’augmenter…

La pauvreté augmente, les inégalités reculent

Le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, lancé par le gouvernement en 2013, avait pour ambition de lutter contre les causes du phénomène. Selon les chiffres 2015 de l’Insee, la pauvreté a légèrement augmenté par rapport à l’année précédente – 14,3 % contre 14,1 %.

Après une baisse en 2012 et en 2013, ce taux stagne. Les inégalités, en revanche, ont reculé grâce à la redistribution, note l’Insee. La mesure la plus visible du plan « pauvreté » a été, en cinq ans, l’augmentation de 10 % du RSA. Mais, en aidant les plus faibles, l’Etat n’a en rien aidé les finances des départements.

Le nombre d’allocataires du minima social a explosé pendant le quinquennat : entre 2012 et 2015 (derniers chiffres disponibles), l’augmentation a été de 15,8 %. Le reste à charge sur l’allocation, lui, a quasiment doublé pour les départements, passant de 2,2 milliards à 4,2 milliards d’euros.

La loi « Vieillissement » enfin adoptée

Et une nouvelle dépense fait craindre le pire aux conseils départementaux : l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Attendue depuis la canicule de 2003, la loi sur le grand âge, finalement intitulée « loi d’adaptation de la société au vieillissement » a été adoptée fin 2015.

Sa mesure phare : l’augmentation de l’APA. Pour l’heure, l’Etat compense intégralement son coût, comme celui du droit au répit pour les aidants. Mais, à terme, les fonds de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie seront insuffisants, comme le reconnaît Pascale Boistard, la secrétaire d’Etat aux Personnes âgées. Cette loi n’est donc qu’une étape qu’il faudra compléter. D’ici à 2050, un Français sur trois aura en effet plus de 60 ans.

L’accessibilité encore repoussée

L’échéance officiellement maintenue du 1er janvier 2015 aura, encore une fois, laissé un goût amer aux personnes handicapées. L’obligation pour tous les établissements recevant du public (ERP) d’être accessibles à l’ensemble des publics a été une nouvelle fois décalée, avec la création des agendas d’accessibilité programmée (Ad’Ap). Ceux-ci permettent aux ERP de disposer de nouveaux délais – de trois à neuf ans – pour réaliser leurs travaux d’accessibilité. Mais, alors que tous les Ad’Ap auraient dû être déposés en préfecture fin septembre 2015, les « retardataires » n’ont toujours pas été pénalisés…

Le gouvernement a néanmoins œuvré pour une meilleure prise en compte du handicap, à la suite du rapport « Zéro sans solution » de Denis Piveteau. Depuis, 23 départements expérimentent ainsi le projet « une réponse accompagnée pour tous », afin que les personnes handicapées ne subissent plus les décisions d’accompagnement de l’administration.

L’échec de la lutte contre les déserts médicaux

Côté accès aux soins, le quinquennat n’aura pas permis de faire disparaître les déserts médicaux. Les Pactes territoire santé 1 et 2, qui offrent des aides aux médecins s’installant dans les zones sous-dotées, n’ont pas réussi à enrayer la tendance. Même les zones périurbaines sont désormais touchées.

Cet article est en relation avec les dossiers

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Social : répondre à tous les besoins, l’impossible pari du quinquennat Hollande

Votre e-mail ne sera pas publié

ssw38

12/01/2017 11h11

« Le gouvernement a néanmoins œuvré pour une meilleure prise en compte du handicap, à la suite du rapport « Zéro sans solution » de Denis Piveteau. Depuis, 23 départements expérimentent ainsi le projet « une réponse accompagnée pour tous », afin que les personnes handicapées ne subissent plus les décisions d’accompagnement de l’administration. » j’attends impatiemment les retours des familles concernées. Surtout sur les derniers termes « ne subissent plus les décisions d’accompagnement de l’administration » et que ces familles ou personnes puissent témoigner qu’elles ont eu le choix !!!

leopol

10/02/2017 05h15

« une réponse accompagnée pour tous »

cela va amener à + de postes d’éducateurs spécialisés en France : actuellement les familles partent aux pays bas, mais le budget va t il assurer également les stagiaires futurs éducateurs spécialisés

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X