Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Ingénieurs territoriaux

« Nous ne voulons pas que les ingénieurs territoriaux se séparent en deux corps » – Patrick Berger

Publié le 06/01/2017 • Par Bénédicte Rallu • dans : actus experts technique, France, Toute l'actu RH

Berger photo credit AITFjpg
AITF
Patrick Berger vient d’être reconduit pour un mandat de deux ans à la présidence de l’Association des ingénieurs territoriaux de France (AITF). Il dresse les grands enjeux de l’année 2017 qui sera marquée par la mise en œuvre du nouveau cadre d’emploi des ingénieurs et les 80 ans de l’association.

2017 sera la première année de mise en œuvre de la réforme du cadre d’emploi des ingénieurs en chef territoriaux. L’Association des ingénieurs territoriaux de France (AITF) y prendra toute sa part en développant notamment des missions d’accompagnement et de parrainage des futurs ingénieurs en chef. Elle mise en effet sur la solidarité pour contrer un éventuel plafond de verre que va immanquablement provoquer la réforme du cadre d’emploi.

Comment abordez-vous 2017 ?

Nous souhaitons être acteurs de l’évolution de l’environnement territorial que nous vivons actuellement, en particulier dans la mise en œuvre du nouveau cadre d’emploi pour les ingénieurs et les ingénieurs en chef. En février 2017 sera organisé le premier concours dans sa nouvelle forme à l’Inet.

Comment êtes-vous associés à la formation des futurs ingénieurs en chef ?

L’AITF a déjà été associée par le CNFPT pour le programme de formation de douze mois des élèves ingénieurs. Il y aura le premier concours pour les ingénieurs en chef avec notamment un oral de mise en situation collective. L’AITF a participé à un groupe de travail mis en place par le CNFPT qui avait besoin d’expertise par rapport aux besoins des collectivités qui vont recruter.

A lire aussi

Ingénieur en chef : comment la nouvelle ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Nous ne voulons pas que les ingénieurs territoriaux se séparent en deux corps » – Patrick Berger

Votre e-mail ne sera pas publié

François

09/01/2017 09h38

Non, les ingénieurs ne sont pas maltraités, ils sont seulement traités (presque) comme les autres fonctionnaires territoriaux. Je dis presque parce qu’il n’y a toujours pas d’examen pour passer ingénieur principal…
L’allongement des carrières est pour tous.
Il n’y a pas matière à se plaindre si les carrières-éclair ne sont plus de mise, et si les ingénieurs sont (presque) alignés sur le droit commun.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X