Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Bibliothèques

Quelles priorités pour l’Inspection générale des bibliothèques en 2017 ?

Publié le 03/01/2017 • Par Hélène Girard • dans : France

BM Toussaint Angers -UNE
Médiathèque Toussaint, Angers, Ascona49 CC BY 3.0
Dans leur lettre de mission adressée à l’Inspection générale des bibliothèques, le ministère de la Culture et celui de l’Education nationale-Enseignement supérieur rappellent la place « déterminante » des équipements de lecture publique pour « la vitalité de notre démocratie ».

Dans leur lettre de mission pour 2017, les deux ministères de tutelle (Education nationale-Enseignement supérieur, Culture) de l’Inspection générale des bibliothèques (IGB) invitent celle-ci à produire des « recommandations concrètes et des pistes d’innovation » pour faire de ces équipements de lecture publique et des services communs de documentation des universités (SCD) des « vecteurs de citoyenneté et de lien social ».

Horaires d’ouverture

L’IGB devra « en particulier » s’intéresser à l’adaptation des horaires d’ouverture aux modes de vie des usagers. Une question épineuse et récurrente, que l’IGB elle-même, a largement contribué à propulser au rang de priorité dès janvier 2013, à la faveur d’un rapport thématique sur le sujet. L’IGB avait alors osé l’adjectif « ringard » pour qualifier les horaires alors constatés lors de ses inspections.

Depuis la loi de finances 2016 , les collectivités peuvent bénéficier d’une aide de l’Etat dans le cadre du « concours particulier des bibliothèques » (dotation générale de décentralisation). Une mesure qui constituait la proposition phare du rapport rédigé en novembre 2015 par la sénatrice (PS) d’Ille-et-Vilaine, Sylvie Robert.

Dans un contexte budgétaire très contraint, et les « nouvelles configurations des territoires d’intervention » des bibliothèques, l’IGB devra aussi produire des recommandations en matière de gestion des ressources documentaires physiques et numériques (acquisition et conservation) et de coopération entre équipements de natures différentes au sein des secteurs de la culture, de l’enseignement et de la recherche. Ces politiques, comme l’organisation du travail au sein des équipements, doivent être plus « efficientes ».

Bibliothèque des Champs libres, à Rennes, Cycle « A vous de jouer », janvier 2014, CC BY SA 2.0

Bibliothèque des Champs libres, à Rennes, Cycle « A vous de jouer », janvier 2014, CC BY SA 2.0

Gestion des carrières

Par ailleurs, en lien avec l’Inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR), l’IGB conduira une enquête sur les parcours et carrières des conservateurs de bibliothèque. Au titre des missions thématiques figurent aussi, entre autres : les enjeux du numérique pour les ressources documentaires en sciences humaines et l’évolution du réseau des centres de formation aux carrières des bibliothèques (1)

« Irremplaçables »

Dans leur lettre de mission, les ministères de tutelle de l’IGB rappellent que les bibliothèques sont « sur l’ensemble du territoire d’irremplaçables lieux de lecture pour tous les publics et à tous les âges, de formation et de recherche, d’accès le plus large à la culture et d’éducation artistique et culturelle. » Et qu’à ce titre, elles sont « déterminantes pour la vitalité de notre démocratie ». Les deux ministères exhortent  l’IGB à s’assurer qu’elles soient « avant tout, des services publics vecteurs de citoyenneté et de lien social et qu’elles garantissent, grâce au principe de libre constitution des fonds, l’accès pluraliste à l’information et aux savoirs. »

Cet article est en relation avec le dossier

Notes

Note 01 soit 12 centres régionaux de formation aux carrières des bibliothèques, du livre et de la documentation Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Quelles priorités pour l’Inspection générale des bibliothèques en 2017 ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X