Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mixité sociale

Gentrification : sur le terrain, des projets urbains pour rééquilibrer la population

Publié le 28/12/2016 • Par David Picot • dans : Dossiers d'actualité, France

gentrification-bordeaux-chartrons
Rodolphe Escher
La gentrification ne concerne plus seulement les cœurs des centres urbains. Elle y apparaît comme un processus quasi inévitable, au moins dans les grandes villes.

Cet article fait partie du dossier

Gentrification : le nouveau visage des villes

« La quoi ? » Pour de nombreux élus de terrain, la « gentrification » est un terme encore entouré d’une épaisse couche de brume. Et pour cause, « c’est un processus lent », constate Isabelle Garat, maître de conférences en géographie et aménagement du territoire à l’université de Nantes.

« Il s’observe dans quasiment tous les centres urbains qui concentrent administrations, hôpitaux et autres universités. » La ville de Bayonne (47 500 hab., Pyrénées-Atlantiques) est engagée dans des opérations de revitalisation depuis plus de vingt ans. Un exercice compliqué, étant donné la structure de son centre ancien au tissu très resserré, constitué d’un grand nombre de logements enclavés, sombres. Petit et Grand Bayonne font partie du programme national de requalification des quartiers anciens défavorisés (PNRQAD).

Au-delà de la réhabilitation, Alain Lacassagne, adjoint (UDI) chargé de l’urbanisme et de l’habitat, ne cache pas une volonté d’y apporter « davantage de mixité », dans un contexte où plus de huit habitants sur dix sont éligibles au logement social. « D’une manière générale, nous nous adressons effectivement à des classes moyennes afin d’éviter qu’elles ne s’installent en périphérie où plusieurs programmes neufs sont aussi en cours. »

Dans de nombreuses villes moyennes, ce sont les communes périphériques qui ont bénéficié de la gentrification, au détriment de la ville-centre. Saint-Etienne, par exemple ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Gentrification : sur le terrain, des projets urbains pour rééquilibrer la population

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X