En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

1

Commentaire

Réagir

Sécurité

Obligation de porter un casque à vélo pour les moins de douze ans

Publié le • Par • dans : Textes officiels prévention-sécurité, TO parus au JO • Club : Club Prévention-Sécurité

1

Commentaire

Réagir
 

Afin de limiter les blessures graves à la tête et au visage, un décret du 21 décembre prévoit l’obligation pour les conducteurs et les passagers de cycle âgés de moins de douze ans de porter en circulation un casque attaché et conforme à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle. Le respect de cette obligation pourra être contrôlé par les forces de l’ordre. Les adultes transportant ou accompagnant les enfants pourront être sanctionnés, en cas de non-port de casque par ces derniers, par une amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Un arrêté du même jour précise que ce casque doit respecter les caractéristiques du casque pour cycliste conforme à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle et être revêtu du marquage « CE ».

Haut de page

Cet article est en relation avec

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. 1. mac 23/12/2016, 09h01

    Et encore une atteinte aux libertés! Après les gants obligatoires pour les 2 roues (on va rigoler l'été quand on verra passer les mecs en scooter en tongue, short et torse nu... mais avec de gros gants et un casque), voici le casque obligatoire pour les mômes qui font du vélo! Vous les voyez vraiment les gosses qui tournent en vélo dans les banlieues pavillonnaires s'affubler d'un casque? Et pour quel danger réel (quelle est la stat des accidents graves pour non-port de casque?). Au lieu de faire appel au bon sens et à la responsabilité des parents, l'Etat-mamma se mêle toujours plus de nos vies privées.
    Jusqu'où ira l'entrisme de l'Etat dans la façon dont nous vivons? Jusqu'à quel point le laisserons nous régenter "au nom du bien commun", la façon dont nous mangeons, nous dormons, nous habillons, nous faisons du sport etc.
    C'est du totalitarisme, ni plus ni moins.
    Et on peut remarquer au passage que l'on ne peut pas réglementer le port du burkini mais que par contre obliger les motards à mettre des gants ou les gosses à porter un casque de vélo ça c'est légal... Vous avez dit 2 poids 2 mesures?

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X