Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement local

Collaboratif made in France : le futur de la délégation de service public ?

Publié le 20/12/2016 • Par Emilie Denètre • dans : Dossiers d'actualité, France

blablacar-collaboratif
OuiShare - Natalie Ortiz – Flickr CC BY.SA 2.0
L’économie collaborative, innovante, notamment celle porteuse de valeurs d'intérêt général, peut être une solution pertinente pour nos territoires confrontés à des problèmes inédits.

Cet article fait partie du dossier

Le pari de l'économie collaborative

Le bréviaire de l’économie collaborative « à la française » n’existe pas. Impossible donc de définir les entreprises (formes juridiques ou domaines d’activité) qui en font ou non partie. Mais, paradoxalement, c’est une très bonne nouvelle.

Pragmatisme

« Le conseil que je donnerais aux collectivités, détaille Damien Demailly, chercheur à l’Iddri, spécialiste des nouvelles prospérités, c’est d’être pragmatiques pour trouver au sein de ces entreprises celles qui peuvent enrichir leurs services publics. Il ne faut pas être braqué idéologiquement. »

Bref, ce qui va faire sens pour une collectivité, c’est avant tout la rencontre avec un innovateur porteur – parfois malgré lui – d’un projet défendant des valeurs d’intérêt général. Et Damien Demailly, qui a rendu publics au printemps deux rapports dédiés à cette nouvelle économie collaborative, de planter le décor : « Cela peut être fait avec des associations, de l’ESS, ou des entreprises classiques, mais il faut être clair sur ce que l’on attend les uns et les autres… De toute façon, les modèles ultracapitalistiques, libéraux, ne seront pas intéressés par ce type de ‘deal’.

L’objectif des Uber et autres Airbnb, c’est de trouver des marchés privés, de se faire payer directement par les usagers, et de connaître une croissance exponentielle pour ne plus être régulables. »

Lire aussi :

Airbnb : un modèle qui bouscule les communes

A l’image de la capitale de la Corée du Sud, qui a décidé de puiser dans le réservoir de l’économie collaborative pour résoudre certaines difficultés structurelles liées à la taille gigantesque de son territoire (plus de 10 millions d’hab.), les collectivités auraient tout intérêt à mettre leur nez dans cette nouvelle économie afin d’y dénicher les projets les plus pertinents à leur échelle.

Sortir du silo ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Collaboratif made in France : le futur de la délégation de service public ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X