Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la radicalisation

Dérives sectaires : la Miviludes s’attaque à la radicalisation

Publié le 19/12/2016 • Par Pascal Weil • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Alzheimer manipulation secte mental cerveau -UNE
Sangoiri / Fotolia
Dans son rapport annuel, diffusé le 14 décembre, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), détaille le rôle qu’elle joue en matière de prévention de la radicalisation et livre son analyse sur ce phénomène complexe, largement comparé aux dérives sectaires. Le rapport montre par ailleurs que les signalements de dérives dans le domaine de la santé sont toujours nombreux.

Alors qu’il était peu évoqué dans son précédent rapport, le phénomène de radicalisation jihadiste occupe une place centrale dans celui de 2015 remis au cabinet du Premier ministre le 14 décembre dernier, par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes).

« Nous présentons une très grosse contribution sur ce qui est notre nouveau job : la prévention de la radicalisation. Jusqu’à présent nous avions été un peu elliptique sur ces questions, d’abord pour des raisons de sécurité et parce qu’il fallait avoir le recul nécessaire », a expliqué Serge Blisko, président de la Miviludes.

La formation au premier plan

Dès avril 2014, la Mission a été associée au plan gouvernemental « de lutte contre la radicalisation violente et les filières terroriste ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dérives sectaires : la Miviludes s’attaque à la radicalisation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X