En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

1

Commentaire

Réagir

[Editorial] Management

Non, vous n’êtes pas des fourmis !

Publié le • Par • dans : France

1

Commentaire

Réagir

Man giving positive feedback at the annual review © Fotolia

Le management à toutes les sauces ! « De crise », « vertical », « horizontal », « libéral » ou « artisanal »… Et lorsque l’on est à court d’adjectifs, on se lance dans la mise en situation : l’avenir est au management « de rupture », dans « l’incertitude » ou « de proximité ».

 

Le management à toutes les sauces ! « De crise », « vertical », « horizontal », « libéral » ou « artisanal »… Et lorsque l’on est à court d’adjectifs, on se lance dans la mise en situation : l’avenir est au management « de rupture », dans « l’incertitude » ou « de proximité ». Depuis longtemps, tous les mots sont bons pour tenter de définir ce que sera – ou devrait être - la gestion des agents de la FPT. Et tout le monde se livre, avec entrain, à cet exercice divinatoire et à la surenchère dans la définition de la posture du cadre d’aujourd’hui et de demain.

« Moonwalk »

L’édition 2016 des entretiens territoriaux de Strasbourg, qui se sont déroulés les 7 et 8 décembre, n’aura pas échappé à cette tendance à qualifier le management à tout prix. Ce qui n’a pas manqué d’en agacer certains. Pour preuve, ce DGS, qui, lors du repas, s’est lancé dans un « moonwalk » cher à Michael Jackson. Juste pour essayer de nous faire comprendre, sous nos yeux effarés, ce que serait le « management inversé ».

Une parenthèse irréelle. Il est vrai que le matin même, s’étaient essayées au jeu de la définition du « management de demain » une philosophe, une universitaire et une… entomologiste. Oui, une entomologiste, qui nous a expliqué que dans le monde animal, il existe des sociétés constituées de millions d’individus, abeilles, fourmis, termites, qui œuvrent ensemble à un projet commun, et avec une efficacité redoutable, non démentie depuis des millénaires. Des modèles de décisions collectives pertinentes… sans management !

Humour

Certes, c’était de l’humour. Mais selon Boris Vian, « l’humour, c’est la politesse du désespoir ». Et il vrai que comparer la territoriale au monde animal, c’est un peu désespérant. On oublie l’absence totale d’initiatives, de créativité et… la violence de ces organisations, en réalité très hiérarchisées.

Et notre DGS de conclure qu’il est grand temps de revenir aux fondamentaux : manager, c’est emmener une communauté vers un projet prédéfini et s’assurer qu’elle dispose des moyens pour y parvenir.

La rédaction vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année. Le prochain numéro de « La Gazette » paraîtra le 9 janvier 2017.

Enregistrer

Enregistrer

Haut de page

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Management fonction publique

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. 1. ssrw38 16/12/2016, 16h22

    "manager, c’est emmener une communauté vers un projet prédéfini et s’assurer qu’elle dispose des moyens pour y parvenir."
    Exact c'est qui manque le plus et autant le projet défini que les moyens !
    Je me permettrais d'ajouter un projet prédéfini, mais également réfléchi et stable jusqu'à son aboutissement. Tant de projets fluctuent au gré des humeurs et autres interventions après coup.

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.