Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Afigese - Prix de l'innovation financière

A Blois, un indicateur synthétique pour évaluer la péréquation

Publié le 28/12/2016 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Bonnes pratiques finances, France

800px-Blois.Loirebruecke.wmt
Wikimedia CC Wmeinhart
En matière de péréquation, les discussions intercommunales butent souvent sur l’appréciation des inégalités de ressources. La communauté d'agglomération de Blois-Agglopolys a construit un indicateur synthétique mesurant ces inégalités entre communes membres, avant et après mise en œuvre de la péréquation. Ce nouvel outil permet de comparer la performance des différentes options envisagées.

Grâce à son indice de Gini mesurant les inégalités de ressources entre communes membres d’un EPCI, avant et après péréquation, la communauté d’agglomération de Blois-Agglopolys (Loir-et-Cher, 48 communes, 105 000 hab.) a éclairé et objectivé les débats sur l’impact réels des différents scénarri de péréquation à l’étude. Une démarche saluée par le prix de l’Afigese 2016 dans la catégorie finances.

De l’IRE à l’indice de Gini

En effet, les mécanismes de péréquation sont devenus si compliqués que souvent, « chacun s’en tient à juger si le montant de ressources supplémentaires perçu ou si l’effort demandé(1) est acceptable au regard de sa situation individuelle ou en comparaison de celle de son voisin », note Jérôme Brunet, directeur des finances de Blois-Agglopolys.

La ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Contenu Premium

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A Blois, un indicateur synthétique pour évaluer la péréquation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X